mai 2018
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Expatriation Shanghai : Partir à Shanghai, avec un stage en poche, sans parler le Chinois : les astuces de Thomas.

publié le 28/05/2018 par dans Emploi

Parcours Multiculturel :

 

Lorsque l’on construit son parcours professionnel au démarrage de sa vie professionnelle ou durant ses études, une expérience à l’international apporte de multiples avantages tant d’un point de vue personnel que professionnel. C’est un argument de poids lors de vos rencontres avec vos futurs employeurs : votre parcours multiculturel.

 

De retour d’un voyage touristique à Shanghai où j’ai rencontré un jeune étudiant effectuant son stage au sein d’une entreprise Chinois, il m’est venu l’idée de l’interviewer pour relater ses démarches.

 

Comment se prépare-t-on à partir à Shanghai pour effectuer un stage, surtout quand on ne parle pas le chinois au départ ? Thomas nous partage les points essentiels de la préparation de son départ.

 

Une fois le stage trouvé ou l'échange d'études effectué, comment gérer son départ en 12 étapes pour une destination comme Shanghai.

Quelles sont les démarches administratives à lancer, en dehors de la convention de stage ? Quels sont les sites et forums où se renseigner et où échanger ?

 

Vous êtes en recherche d’un stage à l’étranger et vous avez choisi comme destination Shanghai et vous vous apprêtez à apprendre le Mandarin, l’interview d’Thomas et ses 12 points clés, vous aidera, à rédiger votre To Do List.

 

Tout en gérant votre rétroplanning, Thomas comment avez-vous préparé votre départ. Combien de temps faut-il prévoir, pour se garder une marge de sécurité ?

Ses démarches en 12 points :

 

1 Définir le Visa approprié et la validité du passeport :

 

Pour Thomas, c’était le Visa X2.Il faut très rapidement se renseigner sur la date de validité de son passeport et sur l’obtention de son visa.

Les documents administratifs à établir seront en rapport avec le type de VISA recherché.

L’entreprise peut prendre en charge la démarche VISA, mais si ce n’est pas le cas, je vous relate ma démarche.

Sachez qu’il existe plusieurs types de VISA (en fonction du temps de séjour prévu en Chine, du type de stage, du type d’entreprises (publique ou privée), etc…). Le mien était donc un VISA X2.

Je vais donc essentiellement échanger sur le VISA X2. En effet je n’ai pas eu l’occasion d’étudier le mandarin, avant d’entreprendre ce voyage, mais je souhaitais absolument effectuer mon stage à Shanghai. Et il faut savoir qu’il est extrêmement compliqué d’obtenir un VISA stagiaire sans avoir été auparavant dans le système scolaire chinois, ce qui était donc mon cas. Mais il existe une possibilité.

 

Il faut donc :

 

S’inscrire dans une école en Chine, pour apprendre le chinois.


Lorsque l’on n’a pas étudié le chinois auparavant, Il existe toutefois une alternative, certes payante, mais qu’il faut savoir la considérer comme un investissement : il faut donc s’inscrire pour suivre des cours de chinois dans un établissement reconnu par l’état.
J’ai eu la chance que mon entreprise me mette en relation avec une école de chinois (s’ils n’ont pas de telles relations, il faut effectuer ses propres recherches).

 

Vérifier la date d’expiration de son passeport :

 

Il faut également bien vérifier si la date d’expiration du passeport est au moins supérieure à 6 mois à partir de la date programmée de la fin de son séjour en Chine.

 

2 Réserver ses billets d’avion (Aller-retour attention !)

 

Il faut très rapidement effectuer la réservation de ses billets A/R. Il existe des astuces pour profiter de bons tarifs.

 

3 Penser à réserver un hôtel :

 

Il faut réserver un hôtel, car il est indispensable d’avoir une adresse de séjour, lors de son arrivée. ET Il faut compter, une semaine environ, le temps de trouver un logement sur place en colocation. Il existe de petits hôtels, versus auberge de jeunesse, très multiculturels et avec une bonne pratique de l’anglais, pour échanger, ce qui permet d’échanger des astuces, dès votre arrivée.

 

4 Obtenir un certificat d’admission de la part de l’école de chinois :

 

Votre inscription payée, pensez à demander une pièce justificative du certificat d’admission, vous aurez besoin comme pièce justificative, pour obtenir votre visa.

 

5 Se procurer, remplir et déposer un formulaire de candidature pour le VISA X2 :

 

Il faut aussi prévoir du temps pour se rendre dans un consulat chinois en France ou à l’ambassade chinoise pour remplir le formulaire de candidature pour un visa X2.

 

6 Constituer le dossier de dépôt Visa, avec toutes vos pièces justificatives :

 

Une fois que tout votre dossier est prêt, vous pouvez aller déposer votre candidature au consulat/ambassade. Cela prendra une dizaine de jours.
Si vous avez peu de temps pour obtenir votre VISA avant votre départ, vous pouvez demander une formule express, votre candidature sera alors étudiée en urgence. Il faut compter à peu près 50 euros en plus pour cette formule, nous conseille Thomas.

 

7 S’assurer pour un départ à l'étranger :

 

Lorsque l’on effectue son stage à l’étranger, cette option est prévue par la mutuelle étudiante, mais pensez à le vérifier.

 

8 Se faire enregistrer sur le site Ariane.fr pour assurer sa sécurité :

 

Le site Ariane, site spécialisé du ministère des affaires étrangères, vous propose de vous enregistrer pour votre sécurité, de vous informer en temps réel via mail, sur les recommandations de sécurité, de vous contacter en cas de crise et de contacter vos proches en cas de besoin.

 

 

9 Les sites pour se renseigner, que nous conseille Thomas :

 

Le groupe Facebook d’entraide entre français de Shanghai «Shanghai French People» est très réactif et m’a été d’une grande aide avant mon départ.

Le site du Ministère des Affaires Étrangères.

Se renseigner sur le programme « 1000 stagiaires »

Le site  du Consulat général de France à Shanghai

Le site France Diplomatie pour des conseils de sécurité

 

10 Comment rester connecté.e selon Thomas et gérer les Appli essentielles à télécharger pour Shanghai :

 

Carte SIM et opérateur Télécom chinois :

Il vous faut vous rendre dans une boutique Unicom (un opérateur Télécom) et acheter une carte SIM chinoise avec le forfait correspondant, car le paiement via les appli comme Wechat ou Alipay a pratiquement remplacé les espèces. Il est donc impératif d'avoir un très bon forfait internet, pour en autre pouvoir payer en ligne.

Réseau Social WeChat

WeChat est l’équivalent de Facebook et Whatsapp,

Et Alipay pour payer en ligne, via son mobile.

 

Abonnement VPN, à prendre depuis la France :

Il faut se munir d’un abonnement VPN, pour rester connecté.e et échanger avec la France, je vous conseille soit Astrill soit VPN Express

 

Les autres Appli essentielles :

 

Smartshanghai une veille condensée de tout ce qu'il faut savoir sur Shanghai, pour le logement, les évènements culturels, les restaurants, etc…),

Lydia et Pumpkin selon Thomas, ce sont  2 applications à avoir absolument, car elles permettent d’envoyer de l’argent via Mobile, à des amis et surtout de régler des commerçants, des restaurants en Chine et tout cela sans frais, une pratique quotidienne à Shanghai. Je peux en témoigner, toutes les générations sont connectées via leur mobile et règlent la plupart de leurs achats de cette manière. Le Qrcode est d’ailleurs omniprésent il sert à tout gérer en Chine, vous le trouverez partout.

Didi est le Uber chinois,

Ofo permet d’utiliser le Velib chinois et vous trouvez des vélos partout, très pratique.

Microsoft traductor quant à lui permet de prendre des photos de caractères chinois afin de les traduire. C’est un traducteur vocal, très pratique quand on ne pratique pas la langue. Il permet d’échanger aussi avec des chinois ne parlant pas l’anglais pour communiquer.

Metro Shanghai, pour se déplacer

 

11 Compte bancaire chinois :

 

Ensuite qui dit stage en Chine dit paie en Yuan, il est donc indispensable d’ouvrir un compte bancaire chinois. Pour ma part, nous dit Thomas, je l'ai fait chez ICBC mais d'autres banques comme Bank of China peuvent être des alternatives. Il nous livre ses astuces : « pour se faire, privilégier des banques situées dans les quartiers internationaux ou alors choisissez de vous faire accompagner par un chinois de votre entreprise par exemple ». Et  rajoute Thomas, il est important de prévoir du cash avant le départ, car les échanges entre banques françaises et banques chinoises, peuvent prendre une semaine et n'oubliez pas que vous devez vivre sur place et payer la quote-part du premier loyer du mois. Un stress, qu’il vaut mieux éviter.

 

12 Se loger en colocation :

 

Prenez le temps de visiter 1 dizaine de logements avant de trouver le bon. Le site Shanghai French People  vous sera d'une bonne aide, ainsi que l'application Smartshanghai.

 

En conclusion, nous dit Thomas, dès que vous êtes en possession d'une carte de crédit et d'un forfait téléphonique chinois, vous pourrez vous rendre à la station de métro la plus proche, pour créer une carte de métro que vous pourrez recharger comme bon vous semble.
Ces 3 process sont essentiels. Mais ne vous inquiétez pas, ils sont généralement assez rapides, à faire et ils mettent très peu de temps à être fonctionnels et vous pourrez utiliser portable, carte bancaire ou métro dans la minute qui suit leur achat.

 

 

 

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires