février 2017
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

CV (3) Les critères d’une auto-évaluation 

publié le 15/02/2017 par dans Afficher dans Méthode, Emploi, manuel de survie

       Bonjour

Je vous propose ci dessous 9 critères pour auto-évaluer votre CV. Vous aurez besoin, néanmoins de deux ou trois personnes qui acceptent de jouer le rôle du lecteur, afin qu'ils vous restituent des informations. Le but n'est pas que  ces personnes donnent leur avis sur votre CV, mais vous serez bien obligé (e) de l'écouter quand même !

.

 

critère Résultat à atteindre Objectif, qualité visée

1

Format universel

Lecture et impression possible par n’importe quel système informatique

Utilisable facilement

2 Facilité, "ergonomie"

Temps de 1ere lecture inférieur à 1minute

Remplace avantageusement la querelle sur le nombre de pages

3

Coordonnées

L'Etat-civil de la personne est clair, ou en tous cas  il est possible de la joindre facilement et rapidement

Attention aux informations qui peuvent porter préjudice à la candidature. La question reste ouverte.

4

Profil professionnel

La première lecture permet au consultant de comprendre et de formuler en une expression ce que peut faire la personne : domaine et nature de sa contribution.

Souligne l’importance du titre et des mots clefs.

5

Clarté, lisibilité, compréhesion

Le cv est écrit en français standard. Le lecteur non spécialiste comprend tout ce qui est écrit, les mots inconnus de lui se limitant aux techniques utilisées ou aux titres des écrits scientifiques

En tous cas le jargon utilisé ne nuit pas à la compréhension des compétences par un non spécialiste.

Jargon et langage technique limité à ce qui est nécessaire pour établir la compétence et créer une connivence

6

Mise en avant des mots clefs

  1. L’auteur du CV écrit les mots ou expression qu’il souhaite faire retenir à la lecture de son CV.
  2. Il donne son CV à valider après avoir vérifié lui-même que ces mots y figurent.
  3. Le consultant restitue les mots clefs (5 à10 ?) qu'il retient après sa lecture plus attentive du CV. Au moins 80 % doivent correspondre à ceux de l’auteur. Les synonymes sont évidement admis.

Messages forts faciles à détecter, y compris par un logiciel

7 Spécificité
  1. Aucun mot clef n’est un qualificatif, tous spécifient la contribution de l’auteur du CV. 
  2. Ils permettent de dresser un ou plusieurs portraits des employeurs possibles
  3. Une ou plusieurs requêtes à partir des mots clefs permet de trouver des offres sur lesquelles le cadre voudrait et pourrait postuler

Le CV doit permettre de répondre aux questions :

  • qui va me payer ? problématiques, enjeux ou projets, résultats à attendre de la personne
  • Pourquoi faire ?
    activités, techniques maîtrisées, univers connus, grandeurs (CA, effectifs managés…)
8 Argumentaire Les mots clefs permettent de décrire les domaines, situations ou environnements d’excellence de l’auteur, ses particularités

Et éventuellement  de répondre aussi à la question

  • pourquoi moi ?
    réussites particulières, expertise spécifique, domaines d’excellence
9 Résultats quantitatifs et qualitatifs Le CV montre pour chaque étape significative les résultats obtenus par le cadre (chiffres, si possible) et son apport spécifique à ces résultats. Encore mieux : Des comparaisons permettent d'évaluer ces résultats (progression du CA moyen de mon agence = + 20% de la moyenne des  agences) Repérage des réalisations phares, si possible avec ordre de grandeur

Commentaire(s)

  1. Pardon pour la présentation très défaillante de mon tableau. Je viens de le corriger. mais c’est toujours très moche !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires