décembre 2015
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Un salon pour l’aéronautique

publié le 08/12/2015 par dans Afficher dans Marché, Economie et emploi, Quel job pour moi?

Je viens de recevoir l'annonce suivante, que j'ai un peu résumée  :

 

Du 29 au 31 janvier 2016, le magazine Aviation et Pilote, en partenariat avec le musée de l’Air et de l’Espace, organise le 24e Salon des Formations et Métiers Aéronautiques.

.

Les métiers du secteur – transport aérien et industrie aéronautique – représentent plusieurs dizaines de milliers d’emplois en France. Ce salon met à disposition des visiteurs toutes les informations nécessaires pour s’orienter, se réorienter ou encore monter en compétence.

L’entrée au salon et au musée est libre. Il y a donc deux bonnes raisons d'y aller;  je connais cet endroit, c'est un superbe musée.

.

Les constructeurs

Le secteur de l’aéronautique est très porteur. Le carnet de commandes des deux grands constructeurs, Airbus et Boeing,  représente environ 7 à 8 années de production.

  • Les chiffres d’Airbus restent élevés : pour 2015, on comptabilise 800 commandes et 600 avions déjà livrés. Airbus prévoit toujours 32 585 livraisons à l’horizon 2034, soit un doublement de la flotte actuelle (environ 17 354 appareils). L’essentiel concernera les monocouloirs de type Airbus A320 avec près de 23 000 appareils..

.

  • De son côté, Boeing a obtenu 568 commandes et livré 750 appareils. Dans son étude prévisionnelle, le constructeur dont la flotte est constituée de 21 000 appareils, table également sur un doublement de la flotte d’ici 2034 avec 43 560 appareils..

.

  • Chez le constructeur ATR, le reliquat de 300 appareils restant à livrer sur les 1 500 avions commandés, représente environ trois années de production.

 

  • Chez Dassault, c'est le Rafale qui s'exporte enfin…

.

La production va représenter l’essentiel des recrutements des prochaines années. Les besoins sont importants dans des domaines classiques comme : l’assemblage, l’usinage, le montage, mais aussi la logistique.

Le secteur conserve toutefois une part de recherche et développement : il faut déjà réfléchir et concevoir les solutions techniques innovantes de demain.

Le GIFAS ( Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) indique que 10 000 personnes ont été recrutées en 2014 (près de 50 000 sur 4 ans) et 8 000 sur 2015, 80% en CDI.

Selon le GIFAS, 2 000 postes n’avaient pas été pourvus en 2014, faute de profils adaptés, les chiffres de 2015 ne sont pas encore publiés à ce jour.

Les compagnies aériennes

Si l’on observe l’évolution du trafic aérien international, il croît à raison de 4,8 à 5 % par an (un doublement tous les 15 ans).Cette croissance du trafic engendre naturellement des besoins sur les métiers de l’assistance aéroportuaire même s’il est plus difficile de les cerner en matière de volume d’emplois.

 

L'emploi de pilote

Des perspectives d’embauche existent, mais la formation d’un pilote nécessite entre deux et trois ans. C’est un choix de vie et de carrière important qui demande une maturation de sa réflexion auprès des professionnels concernés.

.

Le niveau de recrutement varie selon les compagnies.

Alors que certaines compagnies recrutent avec peu d’heures de vol (Vueling s’est lancée dans le recrutement de 200 pilotes), les compagnies chinoises préfèrent, de leur côté, une solide expérience pour leurs co-pilotes et leurs commandants de bord.

Toutes les compagnies ne recrutent pas au même rythme : alors que pour le moment l’embauche est gelée chez Air France, Ryanair embauche environ 800 pilotes par an. La compagnie low-cost EasyJet a annoncé récemment son souhait de recruter un peu plus de 300 pilotes.

Le salon des formations est précisément conçu pour fournir toutes ces informations  : les tendances, les besoins, les filières pour trouver sa voie, son orientation et découvrir les formations pour y parvenir.

.

C’est un lieu d’échange entre professionnels de la formation, professionnels de terrain qui, lors des conférences, apportent un regard pragmatique sur les métiers, leurs enjeux, leurs perspectives et leurs contraintes.

 

Plus de 60 exposants français et étrangers sont déjà inscrits à ce jour, le planning des conférences sera disponible dès janvier 2016."

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires