mai 2015
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Le projet professionnel : 2. comment le contourner ?

publié le 13/05/2015 par dans Afficher dans Méthode

 Après avoir collecté,  comme je l'ai écrit dans le dernier billet, l'information sur moi, il m'est possible de faire ressortir les points clefs.

.

.

Je vous propose une méthode : rechercher et décrire de façon détaillée (et filmable !) des situations de réussite.

.

En partant de situations ou moments qui pour vous sont simplement de bons souvenirs, parce que vous vous êtes senti(e) efficace, ou que vous avez ressenti du plaisir à faire ce que vous faisiez à ce moment)

.

Et/ou en partant de réalisations, de travaux dont vous êtes fier(e). une bonne note à un exercice, un travail que vous jugez réussi, ou qui a été apprécié.

.

Il est essentiel de bien décrire ces situations. Les ingrédients de vos "situations d'excellence".
Le domaine; le problème posé; les contraintes; les moyens utilisés (connaissances, outils, apports de tiers); les conditions de ce travail (en solo, en groupe, avec quels délais, etc.); les résultats obtenus; votre apport personnel; etc.

.

Si vous faites ce travail correctement, vous disposerez de mots ou expressions clefs pour décrire ces situations d'excellence.

A quoi bon, dès lors, chercher à combiner tout cela dans des intitulés de fonction, ou de projets professionnels ? Ils ne feront qu'appauvrir votre "capital". Au lieu de multiplier les combinaisons de compétences possibles, la formulation synthétique les restreindra. Et comme il s'y mêlera des représentations sociales, la restriction sera d'autant plus lourde.

Est-il plus intéressant, plus épanouissant de contribuer à la stratégie marketing d'un "produit de luxe" en B to C ou d'un service en B to B ?

Est-il plus intéressant, plus épanouissant de participer à la gestion d'un lieu de séminaires professionnels, d'un centre de d'entrainement sportif ou de vacances, d'une résidence-services pour personnes âgées, d'une prison, d'une base vie dans les TP ?

Tout au long de votre carrière vous découvrirez des métiers que vous ne connaissiez pas, (certains seront de nouveaux métiers, d'ailleurs). Pourquoi restreindre le jeu dès maintenant, au moment de votre vie professionnelle où il faudrait au contraire être le plus ouvert et où vous connaissez le moins de possibilités ?

Vous disposez ayant fait le travail que je vous propose, d'un lexique de mots et d'expressions que vous pouvez lancer sur les moteurs de recherche d'offres d'emploi  (ou sur un moteur généraliste, comme celui dont le nom commence par un G). Essayez des combinaisons, en utilisant la syntaxe spécifique du système utilisé. Il y a sur apec.fr un mode d'emploi assez explicite. cherchez, changez, recherchez, et vous verrez que ce qui vous reviendra est beaucoup plus varié que si vous aviez saisi un intitulé de job.

.
Oui, c'est plus compliqué que de taper juste "ingénieur travaux" ou "contrôle de gestion". Mais tellement plus riche aussi.

Cherchez des objets d'enthousiasme. Le réel a plus d'imagination que nous.

.

C'est vrai, les recruteurs vous demandent de leur dire quel est votre projet. Parfais. Plutôt que de leur dire que vous avez toujours rêvé d'intégrer le CCRN pour contribuer à son développement, dites-leur que vous cherchez un job où vous pourrez… et que les situations où vous vous sentez efficaces, sont celles où ….

*

ce sera au moins aussi convainquant.

.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires