mars 2015
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Où sont les emplois cadres ?

publié le 26/03/2015 par dans Afficher dans Marché, Ca recrute..., Economie et emploi

Sarah se pose la question du ciblage géographique. Voici ce qu'elle dit : "Bonjour, quand on est jeune diplômé célibataire et sans enfant, on peut très logiquement se dire qu’on peut partir là où on nous propose du travail. Mais « sélectionner » plusieurs régions de recherche, est-ce une bonne idée (pour éviter les éventuels refus si on nous propose un job au fond de la Corrèze par exemple) ou bien est-ce d’emblée une recherche trop ciblée ?"

Je lui ai répondu que le risque de se voir proposer un emploi en Corrèze est quand même assez faible.

Pour objectiver cette remarque, une étude récente de l'Apec montre bien que la répartition de l'emploi cadre en France est très inégale. Concrêtement, voici la carte (cliquez pour l'agrandir) :

 

ZONES D'EMPLOI

L'étude porte sur l'attractivité et la répartition de l'emploi cadre selon les région. En fait il existe une brochure par région, qui donne des informations sur l'emploi, les activités majeures, les perspectives.

Une brochure nationale, dont cette carte est extraite, montre comment l'emploi cadre est concentré en 8 zones d'emploi essentielles (en rouge ici) dont trois sont franciliennes, auxquelles s'ajoutent 7 autres assez importantes (en vert, elles regroupent chacune de 25 à 50000 cadres). A elles seules ces grandes zones regroupent plus de la moitié des emplois cadres. On peut, de façon annexe ajouter 35 plus petits bassins d'emploi (en rose). On ne peut pas dire "point barre", car on trouve des cadres en dehors de ces zones. Mais les 15  premières, c'est clair, cumulent le nombre, le dynamisme, l'essentiel de l'innovation, etc.

Une telle concentration qui me laisse penser que Sarah  a peu de chances, ou de risques, de se retrouver dans le "fond" de la Corrèze et plus généralement dans le Limousin, une bien belle et agréable région, pourtant.

Il faudrait cependant nuancer cette afirmation en fonction du métier de Sarah. Spécialiste en halieutique, elle a plus de probabilité de trouver un job près du littoral. 

Commentaire(s)

  1. Bonjour Jean-Marie,

    Merci pour ces éclaircissements ! En fait, étant spécialisée en climat-environnement, je n’ai pas trouvé d’information me disant que telle ou telle région est plus « porteuse », ce qui a motivé ma question au départ. Donc prendre les zones d’emploi les plus dynamiques sera sûrement un bon point de départ.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires