301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx
janvier 2015
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Recherche d’emploi, mais pendant combien de temps ?

publié le 27/01/2015 par dans A la recherche d'un job, Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, manuel de survie, Préparer sa candidature

Deux mois, et Caroline, diplômée d'un double master, se désole de ne pas encore avoir trouvé de travail. Deux, un mois par diplôme en quelque sorte. Deux mois dans lesquels il y a eu au moins quinze jours de trêve.

Caroline, et tous les autres, soyez rassurés, ou peut-être, au contraire, encore plus désolés, une recherche d'emploi prend plus longtemps que ça.

Déjà les enquêtes de l'Apec montrent que le processus d'un recrutement de cadre, dure à peu près deux mois :


"Le type de poste joue fortement sur la durée moyenne de recrutement (entre la publication de l’offre et le choix du candidat) et le taux de recrutement. La durée moyenne des recrutements s’établit entre 9 et 10 semaines et le type de poste est la seule variable discriminante :

la durée s’élève à 9 semaines en moyenne pour un contrat à durée indéterminée (CDI) contre 7 pour un contrat à durée déterminée (CDD). Cela peut s’expliquer par le plus grand nombre d’étapes lors du recrutement en CDI et par la prise de plus de précautions que lorsqu’il s’agit d’un CDD, en outre plus urgent. De plus, on constate également des différences de durée selon le type de CDD. La durée moyenne est de 8 semaines pour un CDD qui déboucherait sur un CDI, elle descend à 6 semaines pour un CDD qui ne donnerait pas lieu à un CDI. Dans ce dernier cas, le recrutement visant à pourvoir un poste pour un remplacement temporaire ou un surcroit d’activité, le délai est logiquement plus rapide."


Donc, pas de quoi paniquer, en soi. Mais évidemment, cela peut être très dur sur le plan financier. Il faut donc envisager, pour certains, de prendre un job alimentaire en attendant le "vrai" emploi. Cela peut se révéler un piège, car chercher un job demande du temps, beaucoup de temps, et de la disponibilité, pour les rendez-vous. Et un peu d'argent pour les déplacements.

Je ne peux pas me mettre à votre place, mais je pense qu'il faut réserver du temps pour la recherche d'emploi. SI c'est possible, si vous pouvez vous serrer la ceinture, mieux vaudrait donc que ce travail alimentaire soit à temps partiel, 3 ou 4 jours par semaine par exemple, ou, encore mieux, en week-end, afin de ne pas vous empêcher de répondre présent quand il le faut. Mais je reconnais que ce n'est pas facile de vivre avec un salaire déjà basique, amputé en plus de 10 ou 20 %. Avantage des week-end, la rémunération est augmentée.

L'autre idée que je voulais vous (re) donner, c'est de tenir un tableau de bord, sérieux, documenté, de votre campagne de recherche. Une feuille de tableur, c'est très bien, mais il y a des outils à trouver sur le web. Combien, quoi,  quand, comment, avec quel résultat, quand faut-il relancer ? etc.

Cela vous aidera à objectiver cette horrible sensation que le temps coule entre vos doigts et que rien ne se passe.

Les enquêtes, je vous l'ai dit, montrent que les premiers mois sont cruciaux. Ceux qui ont commencé leur campagne avant le diplôme sont avantagés. Si ce n'est pas votre cas, il vous faut au contraire comprendre que ce sera plus long. Le moment pénible c'est l'arrivée de la promotion suivante.

Mais nos enquêtes montrent aussi qu dans la durée, presque tout le monde trouve un job, un job sérieux, qui plaît.

Pas forcement celui auquel chacun rêvait avant la fin de ses études, mais le monde réel a bien plus d'imagination que nous. Si bien que rien ne se passe vraiment comme on l'avait prévu.

 

Commentaire(s)

  1. Bonjour, 

    Merci pour votre blog très instructif. Je suis actuellement en train de travailler à l’élaboration d’un cv cohérent mais j’ai du mal à trouver la solution adaptée.

    Après 10 ans de journalisme, j’ai souhaité effectuer une reconversion. Comme j’avais besoin de temps pour construire mon nouveau projet professionnel, je suis partie 6 mois à Londres. Pour moi, cette période a été l’occasion d’avoir le temps de construire mon projet professionnel, tout en perfectionnant mon anglais. Lors de ces six mois à Londres, j’ai travaillé pour une chaîne de sandwichs en cuisine et en caisse (Réception de la livraison, mise en place et ouverture du magasin, service en caisse, confection des sandwichs dans le respect des standards et de la législation sanitaire…).

    Aujourd’hui, je suis à la recherche d’un poste de chargée de communication et événementiel. Mais je ne sais pas comment valoriser cette expérience. Pourtant, j’ai conscience que ce séjour peut dévoiler plusieurs aspects de mon caractère (débrouillardise, goût du challenge…).
    De quelle façon, me conseillez-vous de titrer sur cette expérience ?
    D’avance, je vous remercie de votre aide précieuse.

    Camille

  2. Merci Camille pour cette appréciation sur le blog.
    il me semble que sur votre CV, doivent apparaître, en une courte phrase les motifs de votre décision/ désir de reconversion et ce qui appuie, justifie votre nouvelle orientation. Il vous faut aussi établir la logique de ce passage du journalisme à la com évènementielle, ce qui -à moi en tous cas- ne me paraît pas évident. La com éditoriale, ou de contenus, oui, mais l’évènementiel, j’ai du mal à faire le lien. Expliquez cela, je crois que c’est indispensable. Il faut énormément de « motivation » pour compenser une petite dose de compétence.
    Le séjour en Angleterre, et le job alimentaire, au double sens du mot, que vous y avez eu, doivent être expliqués pour ce qu’ils vous ont apporté : maîtrise de la langue et immersion dans la vie quotidienne britannique, expérience du travail au sens concret du mot, de l’organisation et de la culture anglaise en matière de vie au travail (management, organisation, etc). si vous voulez faire ressortir les qualités dont vous avez du faire preuve pour et pendant cette expérience, il me semble que le mieux est de raconter un peu comment vous avez fait, pour trouver ce job, pour vous loger.. Bref, n’affirmez pas votre débrouillardise, goût du challenge etc, mais essayez de les démontrer, ou de les rendre visibles par le récit de vos actes.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx