décembre 2014
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Un travail, pas du travail !

publié le 09/12/2014 par dans Afficher dans Marché, Vie en entreprise

Ceux qui décrivent l'entreprise sont parfois critiques, à propos de la dureté, de l'esprit mercantile, voire d'un cynisme dicté à la fois par un raisonnement froidement utilitaire et un sentiment d'être en position de force par rapport aux candidats. A l'inverse, il y a ceux pour qui le pragmatisme, l'efficacité, l'obligation de s'adapter au marché sont des qualités cardinales.
Mais il y a une troisième façon de voir le monde de l'entreprise, forcement plus nuancée, qui consiste à observer et rapporter la façon de se comporter d'une communauté humaine au travail. Enfin, réunie pendant les heures de travail, devrais-je dire, si j'en crois cet excellent papier de l'Express intitulé  " Ne rien faire au travail, un passe-temps ordinaire". Si ça ne vous suffit pas vous pouvez aussi lire celui-ci, de la même Alexia Eychenne : "Pendant quatre ans j'ai du faire semblant de travailler"
 

Ces deux papiers nous montrent qu' avoir un travail ne veut pas forcement dire avoir du travail, et aussi qu'avoir du travail n'entraîne pas nécessairement qu'on va se mettre au travail.

Sans doute certains d'entre vous vont-ils penser que ce sont là de regrettables épiphénomènes, (et d'autres se diront que c'est justement ça qu'ils veulent faire pour prendre au piège l'exploiteur).

Moi, ce qui m'intéresse, c'est de souligner à quel point la collectivité humaine qu'est une entreprise peut rester, au delà de toute tentative, désespérément et merveilleusement humaine.

Tirer au flan, mais réaliser de grandes choses. Etre absurde, mais réussir des super-innovations. Se montrer injuste, violent, mais aussi solidaire, émouvant.

Humain, quoi.

Ceux qui voient en l'entreprise le lieu de la rationalité, comme certains économistes voient "l'agent économique", cherchant à optimiser son profit en toute occasion, se trompent. Un peu seulement, c'est vrai, mais ils se trompent.

Je vous ai parlé en octobre 2013 d'un livre intitulé les décisions absurdes. On peut aussi citer l'excellent blog "mars lab"  au titre évocateur : "Quand l’organisation du travail devient irrationnelle à force d’être rationnelle…"

On pourrait multiplier les exemples. l'entreprise est une collectivité de personnes humaines, pas un super ordinateur.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires