novembre 2014
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Profil recherché – profil recruté

publié le 25/11/2014 par dans Afficher dans Marché, Ca recrute..., Idées fausses, Passer un entretien, Préparer sa candidature, Quel job pour moi?

Une étude APEC particulièrement intéressante sort ces jours-ci. Elle analyse les résultats des annonces passées en 2013 sur Apec.fr. vous y trouverez des informations sur le nombre de candidatures reçues ( en hausse, on pouvait s'y attendre, c'est la crise) et surtout les recrutements finalement opérés. Je vous recommande cette lecture. 
Certes le nombre de candidatures a augmenté, et ce n'est pas une très bonne nouvelle,  mais vous ne pouvez rien en faire. Vous n'allez pas cesser de postuler, pour autant. On peut noter quand même que contrairement à la légende, seulement 3% des offres engrangent plus de 200 candidatures. Le nombre médian de dossiers reçus est de 28. L'intérêt du médian est de ne pas être sensible aux extrêmes. 
Cette étude – de l'offre au recrutement – nous donne surtout des indications très intéressantes sur la façon dont les recruteurs vont utiliser ces candidatures. 
D'abord, constatons qu'un quart d'entre eux, même si la proportion est en baisse, ont considéré le recrutement comme difficile. Évidement c'est en lien avec le nombre de candidatures. Trop peu, ou trop. Je le dis a chaque fois que je le peux : aidons les recruteurs à caractériser clairement notre profil et notre proposition, il nous en saura gré, même si ce n'est pas cette fois-ci. 
 
Deuxième constat, le taux de recrutement est plus élevé lorsque le poste est proposé en CDD. Il faut recruter. C'est aussi une de mes rengaines : le métier du recruteur est de trouver, pas d'éliminer. Lorsqu'il s'agit d'un CDD et même simplement d'un remplacement, c'est encore plus marqué. Le sentiment de risque est amoindri, l'engagement de l'employeur étant limité dans le temps, liasse place à la nécessité de conclure. C'est un avantage pour ceux qui proposent une solution un peu risquée : les candidats sans expérience.
 
Troisième constat :dans presque la moitié des recrutements, le recruteur a le sentiment d'avoir eu à ajuster le profil aux réalités. C'est surtout lorsque on recrute une personne qui n'a pas le niveau d'expérience attendu qu'on déclare avoir opéré un ajustement. Les recruteurs ne déclarent  que dans 41% des recrutements de jeunes diplômés que l'expérience  du candidat recruté était celle attendue. 
Lisez que dans les autres cas il y a eu ajustement.
D'ailleurs, il suffit de constater que seulement 5% des offres sont réservées aux jeunes diplômés alors que ces derniers représentent un peu moins de 20% des recrutements.
 
 
 
 
 
Le sentiment d'avoir eu à ajuster le profil est beaucoup moins fort concernant la formation. les recruteurs constatent que celle-ci est relativement conforme aux attentes en niveau et en nature. C'est aussi une donnée importante. N'argumentez pas trop sur ce sujet, il n'en vaut pas la peine. Mettez votre diplôme en avant lorsqu'il vous permet de vous présenter comme le spécialiste du sujet, sinon, montrez que vous avez le niveau et les capacités et expliquez comment vous travaillez.
 
 
 
 
*
 
Ce que vous devez décidément mettre en valeur c'est votre compréhension des enjeux, du poste, etc. et votre façon de les aborder.
De précédentes enquêtes ont montré que les candidats jeunes diplômés se cachaient littéralement derrière leur formation, alors que le recruteur souhaitait en savoir plus sur eux, comme personne.
Elles ont d'ailleurs montré aussi que ces recruteurs s'acharnaient à dresser un portrait très officiel et institutionnel de leur entreprise alors que les jeunes candidats sont quant à eux plus intéressés par le contenu du job et la nature de l'équipe immédiate, et non de ces information pour plaquettes en papier glacé.
sachons nous ajuster !

Commentaire(s)

  1. Bonjour,

    Article très intéressant. Cependant, quant aux entreprises qui dressent leur portrait il est évident que ce n’est pas ce que nous recherchons en tant que candidat mais, l’objectif pour l’entreprise est aussi d’être attractive, de donner envie.

    Etre une entreprise qui recrute aujourd’hui ce n’est pas donner à tout le monde. 

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires