août 2014
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

palmarès des villes où il fait bon vivre (et travailler)

publié le 26/08/2014 par dans Afficher dans Marché, Emploi

C'est encore un palmarès, après celui concernant lesvoeux des étudiants, d'Universum, un autre institut et organisation de conseil, Great Place to Work , qui publie aussi des évaluations d'entreprises par leur salariés, a établi un palmarès des villes où il fait bon travailler.

Je n'ai d'ailleurs pas réussi à trouver cette enquête sur leur site, mais en ai lu un compte rendu succinct sur "parisjob" .

 

Il ressort que les villes du Sud ont la cote (ah, bon ?)  et que la province surpasse Paris. Oui, bon, mais on sait aussi que  36% des cadres sont en Ile de France; ça peut calmer les ardeurs de ceux qui veulent partir à Montpellier (3% des cadres en Languedoc-Roussillon).

Je n'ai rien contre Montpellier bien-sûr, ni contre aucune des dix villes de ce classement, toutes ont leurs charmes indéniables. Je suis étonné en revanche de ne pas y trouver des villes très agréables à vivre, à mon avis, comme Lille, Nancy, Metz, Dijon, Annecy (celle-là est peut-être trop petite), ou encore Grenoble, tellement  vantée par tant de gens qui y ont vécu. 

Le soleil, ou plutôt le climat,  est donc toujours le critère prépondérant. on a beau le savoir, c'est pour moi toujours surprenant. 

Voici donc, à titre d'information le palmarès de great place to work selon Parisjob : 

attractivité villes

Pour vous donner des éléments de réflexion, voici aussi  la répartition des cadres par région, qui donne à voir les marchés de l'emploi des territoires. 

cadres & régions

Et enfin, sur Wikipédia, le classement des aires urbaines françaises.

Commentaire(s)

  1. On peut également relever l’absence de Marseille, 2 ou 3e ville de France, dans ce classement.

    Ce contraste entre une métropole bénéficiant du quasi plein-emploi mais souffrant d’un coût de la vie exorbitant et une province où il fait mieux vivre mais pauvre en emplois n’est pas unique à la France. On pense ainsi à Londres au Royaume-Uni, la Californie et New York aux Etats-Unis ou encore Milan en Italie.

    Il ne faut aussi pas oublier que la cherté de la vie touche en premier lieu les personnes aux revenus modestes. La politique actuelle semble de plus continuer à inciter à la construction de logements neufs, toujours plus loin des centres villes, plutôt que de réfléchir à une densification intelligente de l’habitat.

  2. Bordeaux est donc la ville la plus convivial à vivre et à travailler , sincèrement moi je préfère travailler à Paris même si c’est le plus bas de la liste. J’aime l’ambiance de la capitale c’est pour cela cette choix.

  3. Paris est pour moi le ville par excellence, mais c’est Bordeaux qui est le plus pratique.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires