301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx
octobre 2013
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Le livre du mois d’octobre : Les Décisions Absurdes II, de Christian Morel

publié le 17/10/2013 par dans lectures, Vie en entreprise

A propos du livre de septembre, Aymeric avait posté un commentaire pour nous proposer de lire le livre qui a obtenu, comme" lost in management" en 2012,  le prix du livre RH 2013 décerné par les étudiants du master gestion des ressources humaines de Sciences et Syntec-Recrutement , fédération professionnelle des cabinet de recrutement. 

Aymeric, en charge des relations publiques de Syntec-recrutement, a bien voulu rédiger  un billet pour vous faire connaître et vous donner envie de lire Les décisions absurdes II. Voici ce qu'il écrit ( c'est moi qui ai mis certains mots en gras) :

———————————–

Christian Morel est atypique et par conséquent séduisant. Après une longue carrière chez Renault en qualité de DRH, ce sociologue a choisi de passer au crible de sa plume pince-sans-rire les petits et grands travers des politiques managériales.

Prenant appui sur de nombreux exemples, qui seraient bien désopilants s’ils n’étaient véridiques, il démontre comment des décisions absolument absurdes peuvent être prises, non seulement dans les entreprises de toute taille, mais encore dans les administrations. « Ce n’est pas qu’individuellement les preneurs de décision soient incompétents. C’est qu’ils sont pris dans un engrenage et dans des process qui les amènent à prendre la mauvaise décision », me confiait-il le 1er octobre au soir, après avoir reçu le Prix du Livre RH 2013. 

« Les RH sont par nature plus sujettes aux décisions humaines puisque, par définition, elles traitent de la nature humaine. Et la nature humaine est un sujet particulièrement indéterminé, imprévisible, complexe. Ainsi, les RH produisent des process et des supports en supposant des réactions binaires de la part des acteurs, alors que ces derniers vont réagir de bien des façons différentes. Voilà une décision absurde en devenir, car les acteurs vont faire l’inverse de ce que l’on aura attendu d’eux. »

La lecture de son livre n’est pas à recommander à tous les managers. Elle devrait presque leur être imposée. Sans rentrer dans le détail et le jargon (le concept des « métarègles » notamment), prenons un exemple : un board est réuni. Une décision importante doit être prise. Peu à peu, un consensus se dégage. La décision est adoptée. Elle est absurde. Dommage… « Ce qui se passe ici, c’est que personne ne veut faire du bruit, des vagues. En voulant éviter l’affrontement, on en arrive à adhérer à une position insoutenable. » Le consensus mou.

Pages après pages, Christian Morel rebondit sur des exemples authentiques pour proposer des solutions adaptables et des modes de raisonnement commun pour développer une culture de la fiabilité.

Les Décisions Absurdes II, Gallimard, 286 pages, 19,50 (ou dans une bonne bibliothèque !)

Commentaire de votre blogueur : Parmi les décisions absurdes, pas mal de petites et grandes bêtises en recrutement. Pourtant réputé ca-pi-tal.

Ne croyez pas que vos recruteurs sont cartésiens, logiques, cohérents et ouverts. Ils cherchent à l'être, bien entendu… Mais ils sont humains. 

Commentaire(s)

  1. Bonjour à tous,

    petite précision toutefois.

    « Lost in management » n’a pas reçu le prix du Livre RH en 2012 mais était tout de même parmi les 3 finalistes.

    C’est « Les Chômeurs de Moulinex » de Manuella Roupnel-Fuentes qui a remporté le Prix en 2012.

    Bien cordialement

  2. Ah, bah, je croyais. Pardon. Celui là en tous cas, Les décisions absurdes II c’est un authentique primé, alors.
    Merci en core, Aymeric, pour cette contribution.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx