301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx
juin 2013
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Recherche d’emploi en été : est-ce bien la peine ?

publié le 25/06/2013 par dans Afficher dans Méthode

L'été arrive. Juillet et août, mois de congés pour le monde universitaire, sont-ils défavorables à une activité de recherche d'emploi ? Questions et réponses tirées d'une interview donnée il y a un an.

 

– Faut-il continuer à envoyer des candidatures pendant l'été

 

Concernant les annonces : Ni plus ni moins que pendant les autres périodes de l’année, je dois répondre au plus vite à chaque annonce ; les candidatures parviennent très vite aux recruteurs, qui, s’ils ne savent pas les traiter immédiatement à cause de vacances, les regarderont quand même. Sinon, ils n’auraient pas passé leur annonce à ce moment-là, n’est-ce pas ?

Contacts directs et candidatures spontanées : c’est une période plutôt plus favorable car les gens ont un peu plus de temps, et la concurrence moins vive. Par contre, il faut savoir jouer avec les congés des uns et des autres et se réserver soi-même un temps pour faire le vide.

C'est donc utile  : moins de sollicitations, plus de disponibilité de ceux qui restent, moins de barrages dûs aux assistantes…

 

– Quels sont les secteurs d'activité/fonctions pour lesquels cela reste pertinent et pour lesquel(le)s ça ne l'est pas?

Tous sauf …les entreprises qui ferment (en août en général)

– Si l'on poursuit la recherche, quels conseils concrets peut-on donner aux candidats?

Utiliser son réseau pour trouver des personnes à contacter et les moyens de le faire (réseau social, mail, téléphone, intervention d’une connaissance…)

Tabler sur des rencontres moins formelles, pourquoi pas sur la terrasse d’un hôtel ou la cafétéria d'un musée, en tous cas le plus détendu possible. Avantage : on parle de personne à personne, de pro à pro, et non de solliciteur à sollicité.

– Comment organiser sa recherche pendant l'été?

S’organiser encore mieux que le restant de l’année, si possible, pour ne pas se noyer dans les actions à mener et garder du temps pour soi et les siens.

Programmer les contacts en fonction du calendrier des interlocuteurs. Eviter par exemple de solliciter une personne qui boucle dossiers et valises juste avant son départ en congés.

 – Peut-on partir en vacances ?

Oui, c’est important de prendre des vacances, surtout si on vit en couple ou en famille, ne serait-ce que pour ne pas s’enfermer dans le « statut » de demandeur d’emploi.

– Y-a-t-il en revanche une période « morte » pendant laquelle ça ne sert à rien de continuer ses démarches ?

Pas vraiment. Il y a bien un creux au milieu de l’été, mais ceux qui travaillent à ce moment-là sont moins occupés. Et comme il y a aussi moins de gens pour les solliciter, les contacts peuvent être de meilleure qualité.

 

Commentaire(s)

  1. C’est Oui, c’est important de prendre des vacances, surtout si on vit en couple ou en famille, – See more at: http://blog-expert.jd.apec.fr/2013/06/25/recherche-demploi-en-ete-est-ce-bien-la-peine/#sthash.WbTfb9BW.dpuf

     

    Oui, c’est important de prendre des vacances, surtout si on vit en couple ou en famille – See more at: http://blog-expert.jd.apec.fr/2013/06/25/recherche-demploi-en-ete-est-ce-bien-la-peine/#sthash.WbTfb9BW.dpuf

    Etre au chômage est difficile, qui plus est quand on est seul(e)… Mais selon vous, les vacances sont importantes « surtout » quand on est en couple ou en famille.
    Vous proposez aux chômeurs célibataires une sorte de double peine, donc ? J’avoue que je ne comprends pas votre raisonnement….
    Cordialement
     

     
    Oui, c’est important de prendre des vacances, surtout si on vit en couple ou en famille – See more at: http://blog-expert.jd.apec.fr/2013/06/25/recherche-demploi-en-ete-est-ce-bien-la-peine/#sthash.WbTfb9BW.dpuf

  2. :(
    Franchement je disais ça juste parce que les autres (enfants, conjoints) ont aussi besoin de vacances.
    Par ailleurs, le chômage n’est pas une punition.

  3. Vous avez sans doute raison, Kat, traverser une épreuve tout(e) seul(e) est peut-être plus difficile. Mais pour l’avoir connue, je témoigne que la crainte de ne plus pouvoir subvenir aux besoins de sa famille est très angoissante.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx