avril 2013
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

CV : La peur du vide

publié le 26/04/2013 par dans Afficher dans Méthode, Stages

Avec la littérature au sujet du CV "que les recruteurs lisent","gagnant", "the killer", il y aurait de quoi remplir toute une bibliothèque.
Le petit parpaing que je voudrais ajouter à cet imposant édifice, concerne la peur du vide, qui sévit d'ailleurs aussi bien sur le CV que pendant un entretien (et pas seulement de recrutement, ça arrive bien plus souvent).

Rien à dire ? En entretien, le mieux est de se taire ou de reformuler ce qui vient d'être exprimé, pour être sûr de bien comprendre.

Sur un CV, la crainte du vide est encore plus prenante. SI bien qu'on en arrive à développer des informations qui n'ont vraiment pas beaucoup d'intérêt.

La lecture du CV permet au recruteur (ou un robot, notez) de décider si un entretien avec vous est souhaitable. Sur la base de quelles informations ?

– Votre diplôme, mais le contenu de la plupart des diplômes est inconnu dans les entreprises, quelle que soit votre opinion à ce sujet. Ce sont vos connaissances et, plus encore, ce qu'elles vous permettent de faire (donc vos compétences) qui vont être déterminantes. Peut-être aussi les particularités pédagogiques du cursus. Dans beaucoup de BAIP vous pouvez trouver de l'aide pour cette transposition du diplôme en compétences. L'intitulé des Master est parfois de nature à faire fuir les gens d'entreprise, il faut donc impérativement les expliquer.

Là déjà, il y a de quoi remplir une bonne demie page, avec des informations utiles, intéressantes, des mots clefs.

– Vos expériences, Toutes vos expériences, pas seulement celles que vous qualifiez de professionnelles. Pour ceux qui sont encore étudiants et qui ont une activité associative, rapprochez-vous d'ANIMAFC, qui organise des sessions de formation pour apprendre à valoriser ces expériences dans un CV. Sinon, mettez-vous au travail pour recenser ce que vous avez fait, vos réalisations et pour en tirer des description de compétences

– vos stages : idem, qu'avez-vous fait, qu'avez vous pu observer, etc.

Le problème des CV c'est souvent que les informations qu'ils contiennent sont très administratives, pas assez descriptives ou analytiques.

Lisant votre CV, j'ai besoin de savoir ce que vous avez appris, ce que vous avez fait.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires