mars 2013
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Suis-je dynamique, moi ?

publié le 26/03/2013 par dans A la recherche d'un job, Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, Passer un entretien, Préparer sa candidature

On a beau dire, certaines dispositions personnelles sont très souvent valorisées en entreprise. On a, en France, une image assez standard du "cadre dynamique" et parmi les "qualités" décrites dans les annonces de recrutement certaines sont assez souvent répétées.

On vous veut :

Dynamique, c'est à dire porté à l'action, plein d'entrain.

– Plutôt extraverti(e) (là encore, porté à l'action, tourné vers l'extérieur, capable d'exprimer vos idées et sentiments) mais …

– capable d'une bonne écoute

– ayant "le sens du travail en équipe". entendez là encore extraverti, valorisant (mais pas trop) le collectif, partageant les informations, solidaire…

motivé(e); entendez, facile à motiver, car la motivation a évidement besoin d'un objet support ; on est motivé pour quelque chose. A contrario, il y a des gens très difficiles à motiver. La motivation est ce qui nous pousse à agir et surtout à persévérer quand les obstacles surgissent.

Réaliste, mais positif

Réalisateur, concret, "orienté résultats" : les rêveurs intéressent beaucoup les entreprises, mais quand ils se réveillent (le meilleur moyen de réaliser ses rêves, a écrit Paul  Valéry, c'est de se réveiller)

Autonome, avec de l'initiative, (mais obéissant…)

– etc.

Vous le voyez, cela trace un portrait un peu vague mais assez cohérent du fameux cadre dynamique. Les traits de comportement appartiennent plutôt au registre de l'extraversion mais la modération doit nuancer cette affirmation de soi dynamique. de l'équilibre en toute chose.

Et bien-sûr, sans parler de ceux à qui ce portrait va carrément faire horreur, vous êtes un certain nombre à vous dire que vous ne répondez pas à ce portrait. Trop introverti, on en a déjà parlé, pas forcement aussi actif, pas toujours porté à voir le verre à moitié plein, pas non plus à vous enthousiasmer, j'en passe.

Pas d'inquiétude.

D'abord, ce ne sont pas, réellement, ces traits de personnalité qui intéressent les recruteurs, mais des comportements. D'où l'intérêt des mises en situation.

En réponse aux demandes décrites dans l'annonce, vous pouvez décrire factuellement une ou des situations dont vous vous souvenez, et comment vous vous êtes comporté(e), sans caractériser ou évaluer ce comportement. Par exemple, quelle(s) situation(s) évoquent pour vous l'idée de travail en équipe ?  Comment vous êtes-vous comporté dans cette situation précise ? (description factuelle, là encore)

Que savez-vous de ce que veut dire "sens du travail en équipe ? " pour le recruteur ? Essayez de vous faire décrire les situations, les comportements attendus dans ces situations. Attention, vraiment, car une phrase du genre " on attend de vous que vous soyez ouvert aux autres" ne décrit pas un comportement. Il y a plusieurs façons d'être ouvert aux autres. Relancez alors, ou posez des hypothèses : A quels comportements voit-on que quelqu'un est ouvert aux autres ?

Ignorez le jugement que vous portez sur vous-même. Posez des faits. Pas des commentaires.

Idem, d'ailleurs, si au contraire vous pensez posséder les qualités recherchées. Vous ne convaincrez personne en affirmant que vous êtes extraverti(e) ou motivé(e). Vous serez bien plus fort à décrire des faits, des situations et des actions qui puissent se filmer. 

Par ailleurs, pour avoir rencontré beaucoup de cadres dans ma vie professionnelle, je peux vous affirmer que tous ne sont pas, loin s'en faut, comme on le veut dans les annonces. bien loin. ;-)

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires