301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx
janvier 2013
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Rémunération

publié le 23/01/2013 par dans Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, Emploi, Passer un entretien, Salaire

Salaire (n. m.) : Somme insuffisante perçue chaque mois en contrepartie du travail fourni. Le salaire est un des sujets qui devraient être abordés en entretien.

Une étude de l'Apec vient nous rappeler et illustrer une évidence (enfin selon moi c'en est une) : il n'est pas facile pour le candidat jeune diplômé d'aborder cette question. Le terme de négociation est même, dans bien des cas, abusif car de négociation, à mon avis, il n'y en a pas toujours, loin s'en faut. Rassurez-vous, les cadres expérimentés trouvent aussi cette question délicate. L'enquête nous apprend aussi que la rémunération n'est pas un critère très déterminant pour les jeunes diplômés, qui ne sont donc pas si exigeants qu'on le dit parfois.

Les jeunes diplômés, nous dit-on, ne savent pas quel salaire demander, ignorent comment aborder cette question.

Je voudrais vous donner quatre idées simples, que j'ai déjà eu l'occasion de développer précédemment.

1/ la rémunération se calcule en salaire brut annuel. Vous toucherez 78 à 80% de ce brut et l'entreprise paiera environ 55% de charges patronales en plus. Il faut évidemment savoir en combien de mois sera payé ce salaire, qui peut comprendre une part variable calculée en fonction de vos résultats. Il peut s'y ajouter (on parle alors de rémunération) une ou des primes, dépendant des résultats de l'entreprise. On vous parlera peut-être aussi de "package" ce qui, alors comprend des avantages matériels (Smartphone, ordinateur portable utilisable à titre personnel, plus rarement voiture de fonction).

2/ La question de la rémunération devrait logiquement être abordée après que le poste ait été bien expliqué et compris : les résultats attendus, les contraintes, les difficultés et les moyens alloués, etc.

Lorsque vous êtes engagé sur un poste précis, c'est presque toujours le cas dans les PME, c'est ce poste qui détermine la rémunération, pour l'essentiel. Voilà pourquoi la question du salaire devrait passer après.

Lorsque vous êtes intégré dans un "vivier" de jeunes cadres et non sur un poste, comme souvent dans les grandes organisations, le niveau et la nature de votre diplôme seront pris en compte, les grandes entreprises ayant pour cela des grilles, parfois très détaillées. La marge de négociation est alors le plus souvent à peu près nulle et la question peut intervenir n'importe quand. Mais quoi qu'il en soit, ne laissez pas penser que vous vous en désintéressez, pas non plus qu'il n'y a que cela qui vous intéresse.

3/ Vous ne pourrez être des interlocuteurs crédibles dans cette phase de l'entretien que si vous avez potassé la question avant l'entretien. Si on vous demande vos prétentions, que répondrez-vous ? Vous trouverez beaucoup d'informations sur Apec.fr et vous pourriez aussi enquêter auprès de votre école ou fac, pour savoir à quelles conditions sont engagés les diplômés des années précédentes. Vos "prétentions" seront ainsi étayées par ces données; ce n'est pas vous qui demandez, vous vous contentez de donner une information sur les rémunérations du marché.

4/ Mais si vous voulez négocier, ou au moins tenter de le faire, n'oubliez pas que lorsque le prix n'est pas fixé par avance, le premier à donner un chiffre se place en position de faiblesse. En parlant le premier, vous pouvez proposer un montant qui paraîtra décalé par rapport aux réalités de l'entreprise, ou qui se situe nettement en dessous de du budget prévu. Au contraire, si vous parvenez à connaître ce budget, il vous reste une chance de négocier autour du maximum de celui-ci.

Je reconnais que c'est très difficile à faire, même si, en tant que jeune diplômé(e), vous pouvez plaider votre méconnaissance des pratiques pour demander à l'entreprise quelle fourchette elle envisageait. À vous ensuite de répondre en fixant le niveau qui vous paraît normal, éventuellement à l'aide des données statistiques que vous sortirez à ce moment : – Entreprise : " nous envisageons une rémunération de 23 à 30 000 € bruts par an. – Candidat(e) : le salaire médian de premier emploi des diplômés de mon école est voisin de 32 000 € . Qu'en pensez-vous ?

Commentaire(s)

  1.  

    Bonjour,

    je suis tout à fait d’accord avec ce que vous écrivez. Mais moi je me demande concrètement jusqu’à quel point je peux accepter de me faire exploiter… Je vis dans le Sud Ouest à plus de 100 km de grandes villes comme Bordeaux, les transports en commun sont mal développés, les emplois qualifiés dans ma zone sont en nombre restreint et  les entreprises locales ont le monopole de l’emploi. Ok je viens de la fac mais j’ai quand même deux masters 2. Ok les études ça ne fait pas tout, mais je cumule plus de 2 ans de CDD. Ok je suis une femme de presque 29 ans et sans enfant, mais avec un conjoint (aïeeee ça fait beaucoup). Dois je être intéressée par un cdi payé à 1600 euros net par mois dans une boîte pour laquelle j’ai déjà bossé un an sur le même poste ? Dois je accepter pour ce salaire de bosser 10h par jour et d’être en déplacement (Europe) 3 mois dans l’année ? Dois je accepter d’avoir un poste d’ingénieur et que sur ma fiche de poste, je ne sois que technicienne ? Comment faire quand on n’a aucune marge de manoeuvre ? Prendre le risque de refuser ou accepter sans y croire? Ce sont des choix difficiles à faire. Je pense que nous sommes beaucoup dans ce cas là. Le problème n’est pas la rémunération à proposer lors d’un entretien. Mais en « province », on doit plutôt se demander jusqu’à quel point doit on accepter de se faire exploiter ? 

    :) 

  2. Bobby
    Votre ex et peut-être futur employeur partage avec vous la situation géographique au milieu de nulle part. Il est difficile de trouver des candidats en dehors des grandes villes pour les raisons que vous exposez très bien.
    Ils ne vous le diront pas, bien sûr.
    1600 nets ou bruts ? C’est quand même très différent !
    Inspirez-vous des indications de salaire sur Apec.fr et faites une contre proposition.

  3. Mettre en page vote article serait un plus.

    Très désagréable à lire comme ça.

  4. Merci de votre remarque Sun, je viens de remettre les paragraphes en place, mettre certains termes en gras, etc.
    Je en sais pas ce qui s’est produit, mais je ne pense pas que ce billet ait été publié tout d’un bloc comme vus l’avez vu au premier abord.
    J’en ai profité pour enlever une répétition et corriger une ou deux fautes d’orthographe, toujours mal venues.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx