février 2012
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Des nouvelles du marché

publié le 16/02/2012 par dans Afficher dans Marché, Emploi

Comme chaque année, l’Apec publie son enquête sur le marché de l’emploi cadres. Interrogées entre fin décembre et début janvier, les entreprises disent l’évolution de leur effectif de cadres durant l’année écoulée et celle de l’année qui commence.

Après une bonne année 2011 (181 000 recrutements de cadres contre 164 000 en 2010) mais  pas homogène (début en fanfare, fin plus mitigée) les entreprises sont plus hésitantes quant à leur orientation en 2012 si bien que les hypothèses hautes et basses sont assez écartées: le volume des embauches se situera entre 195 (+8%) et 164 000 (-10%).

panel_2012_recrutement_general_2006-2012.jpg

Surtout, c’est à la dualité du marché qu’il faut s’attendre. Des secteurs ont le vent en poupe (téléphonie, conseil, ingénierie, R&D) et pour l’industrie (qui devrait plutôt bien résister) la construction aéronautique, les équipements électriques et électroniques… D’autres secteurs seront moroses, en premier lieu la construction (Bâtiment et Travaux Publics) qui devrait connaître une baisse significative des recrutements.

Même dichotomie entre les régions, dont la situation devrait évoluer de façon très nuancée cette année.

Les différences entre secteurs se retrouve dans les comparaisons par fonction, mais un peu amortie. Le commercial et l’informatique sont toujours  les plus recrutées (60 à 74000 embauches à elles deux) mais la fonction R&D est aussi très porteuse, ce qui est une bonne nouvelle pour vous, c’est une fonction plutôt ouvertes aux débutants.

A ce propos, les entreprises ont recruté en 2011 presque 38000 jeunes diplômés (21% du total) ce qui est plutôt un bon score; leurs prévisions pour 2012 sont moins favorables mais au fond tout dépendra de l’évolution réelle de leurs besoins. On sait qu’elles finissent toujours par recruter plus de JD qu’elles ne le prévoyaient. Ainsi en 2011 les prévisions étaient de 19,5% à 20 % et c’est finalement 21 %, en 2010 16% prévus 20,5% réalisés.

Bref c’est un marché sur lequel il va falloir de l’agilité, de la détermination, mais qui n’est pas décourageant, loin de là.

NB le graphique avait disparu lors de la première parution. Donc je le remets… 1000 excuses

Commentaire(s)

  1. […] marché à 2 vitesses en termes d’emploi et de recrutement des cadres selon l’APEC et Jean-Marie Blanc […]