décembre 2011
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Analyser une annonce (2)

publié le 16/12/2011 par dans Afficher dans Méthode, Préparer sa candidature

L'annonce comporte en général 3 rubriques, en plus des informations pratiques (comment postuler) : l'employeur, le poste, la profil recherché. Mais au fond les informations de chaque rubrique nous donnent à comprendre ou à nous interroger sur les deux autres thèmes. Une lecture attentive doit vous permettre de dresser ensuite un tableau avec toutes les informations que vous avez, celles qui restent à l'état d'hypothèses, les questions que soulève le texte. Bien-sûr ces informations n'ont d"intérêt que pour décider de postuler (j'ai des arguments et ça semble me convenir) et argumenter  votre candidature. Si bien que vous pouvez les répartir en trois rubriques, en réponse à celles de l'annonce : – Qui va me rémunérer ? dans quelle situation est cette entreprise, pour accepter de recruter, donc d'engager des dépenses assez lourdes (le salaire que vous percevrez, multiplié par plus que 2 pour les charges)  ? Autrement dit qu'est-ce que je sais d'elle qui explique qu'elle recrute ? (et donc qu'est-ce que je peux lui dire pour la rassurer sur ma candidature ? – Pour quoi faire ? Quelles missions, tâches, quelle contribution attend-elle de moi ? Même dans les recrutement en masse de jeunes diplômés par des grandes structures, il y a une attente. Quelle est cette attente ? – Pourquoi moi ? Quels points précis puis-je mettre en  avant dans la rubrique "ça tombe bien" ? Mon voyage en Afrique,  mon stage dans une banque, mon sens particulier du détail, l'option finance que j'ai suivie, ma connaissance de … Lire, relire dans le détail et analyser l'annonce en essayant de remplir ces trois rubriques est essentiel.Chaque information a probablement plusieurs niveaux de compréhension possible. Essayez de les découvrir. Il restera plein de questions et quelques hypothèses. Savoir ce que vous ne savez pas, c'est aussi important parce que ça fait de la matière pour l'échange.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires