octobre 2011
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Réseaux sociaux : soignez votre profil

publié le 31/10/2011 par dans A la recherche d'un job, Afficher dans Méthode, Internet

C'est LE sujet du moment. Vont-ils remplacer, supplanter les sites d'annonces, comme Apec.fr ? Vont-ils devenir LE lieu du recrutement ? Trois ou quatre billets, articles et enquêtes glanés sur le web en tapant simplement "réseaux sociaux" vous en persuaderont. Aujourd'hui, simplement, je veux parler de ce que je peux observer. Le monde en marche, c'est bien, mais au fond c'est ici et maintenant que nous vivons, pour l'heure. Les réseaux sociaux progressent comme moyen de recruter, c'est indéniable. En 2010, 20 % des entreprises ont utilisé les réseaux sur Internet lors de leur dernier recrutement de cadre, contre 17 % en 2009 et 12 % en 2008. Mais elles y ont, pour l'essentiel (71%), cherché directement des profils, comme dans une CVthèque. 45% quand même disent avoir cherché des informations sur des candidats… En revanche, seulement 2% des candidats embauchés ont été "trouvés" sur les réseaux sociaux. J'en déduis que vous devez être présent sur les réseaux, que vous avez intérêt à y installer un profil de qualité, explicite sur vos compétences et vos cibles, ce qu'on peut attendre de vous. Publiez autant que vous le pouvez des billets, des posts, des écrits (mémoire, morceaux de thèse, etc) qui mettent en avant vos connaissances, vos talents. Vérifiez que votre profil ressort bien quand on recherche des profils à partir de mots clefs, travaillez votre image… Et alors, je suis effaré, effaré, de lire ce qu'écrivent, sur les hubs et autres fils de discussion sur Viadeo (un peu moins Linkedin peut-être), des cadres qui s'y trouvent justement pour être recrutés. Ils se laissent aller à des invectives, des insultes envers les professionnels du recrutement ou les entreprises. Franchement, c'est un rien absurde, non ? Pour nuire à votre "e-réputation", l'inexistence professionnelle se combine avec le trop plein personnel. La page Facebook avec photo cocasse, consacrée à des passions musicales ou sportives, voire familiales (le petit neveu, il est trop joli) n'est pas forcément très porteuse. Mais il me semble que c'est le vide de la communication à vocation professionnelle qui met en valeur le contenu un peu trop perso. Après tout, vous avez le droit d'aimer le groupe Gloup'n roots, de supporter l'équipe de foot de Trucsheim-le-Haut et de montrer des photos de la fête, si elles ne sont pas trop trash. En résumé, communiquez le plus possible sur les réseaux en parlant en professionnel ou en tout cas sur des sujets professionnels, quitte à ce que ce soit plus sous forme de questions. Lisez les forums. Vous verrez que ceux qui posent des questions semblent arbitrer les débats. Des questions, hein, pas des affirmations avec un point d'interrogation au bout.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires