septembre 2011
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Donner du sens

publié le 27/09/2011 par dans Vie en entreprise

J’ai eu l’occasion plusieurs fois de parler des valeurs de l’entreprise, avec souvent un rien d’ironie.

Reste que nous avons besoin, pour travailler, de donner du sens à nos efforts. Je ne crois pas que votre génération soit sur ce point si différente des précédentes. Je voudrais creuser ce point.

G. Bateson, et surtout Robert Dilts, (un des créateurs de la PNL,  avec R. Bandler et J. Grinder) ont décrit 6 niveaux logiques, qui sont  les leviers de la communication et de l’action.

niveaux-logiques2.JPGsource : R Dilts

Les niveaux les plus élevés (spirituel, identité, croyances et valeurs) sont, pour la personne, les plus intimes, les plus importants, les plus difficiles à remettre en cause ou à changer.

Les problèmes sont souvent engendrés par la confusion des niveaux logiques. Les changements ne se font pas aux différents niveaux selon les mêmes règles et, selon ces auteurs, la résolution d’un problème s’effectue mal au niveau où le problème se situe mais plutôt au niveau supérieur. Ainsi, à un problème sur les compétences, il est donc intéressant d’apporter une réponse dans le registre des valeurs, voire, de l’identité.

Le 6° niveau est celui de l’appartenance. Ce que nous sommes (identité) est inclus dans quelque chose de plus vaste, communauté d’hommes, système de pensée, groupes d’appartenance…

Cela s’exprime dans des phrases comme : « Je ne me reconnais pas dans… » ou, à l’inverse, « je me sens fier de travailler chez… » Il s’agit bien, de notre identité et du rôle (mission), que nous voulons nous assigner dans la vie, même si ces mots sont un rien grandiloquents.

La suite dans le prochain billet.

Commentaire(s)

  1. Bonjour,

    J’ai 27 ans. Je travaille dans l’agroalimentaire pour un 4ème CDD depuis ma sortie d’école en 2008.
    Mon objectif est de travailler en recherche et développement. Je suis réellement passionnée par les essais en usine et par l’aspect scientifique de la transformation des produits.

    Mais jusqu’alors, j’ai eu une expérience 6 mois de CDD de réalisation d’essais en R&D. Actuellement, je travaille en R&D mais que sur la partie gestion de projets donc je travaille dans un bureau de façon sédentaire et pas sur les produits en usine et cela me manque. Pour moi les essais en usine des produits sans la gestion de projets oui, mais l’inverse n’a pas de sens! Car gérer des projets que l’on ne maîtrise pas un minimum techniquement est beaucoup moins intéressant, on ne se rend pas compte des contraintes liées à la production des produits, ce qui est indispensable pour gérer des délais et comprendre des réunions de conception de nouveaux produits ou d’amélioration de produits existants.

    De plus, je ne fais que du remplacement. Même si j’acquière certaines compétences, des savoir-faire, je ne gère pas du tout mon poste comme je le voudrais.

    Cette situation est difficile car j’ai l’impression de ne pas avoir ma place réellement, de ne pas utiliser mes potentiels et ne me permet pas de m’affirmer dans mon travail.
    J’ai besoin de prendre ma vie en main. Dois-je créer mon entreprise pour donner du sens à mon parcours, une dynamique et une certaine autonomie que je recherche?

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires