301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx
août 2011
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Finalités des entreprises

publié le 30/08/2011 par dans Afficher dans Marché, Economie et emploi

L’entreprise n’a-t-elle qu’une raison d’être ?

J’ai eu plusieurs fois l’occasion d’aborder ce sujet. Notamment j’ai proposé un petit schéma qui oppose deux grands types de finalités (autrement dit les critères prioritaires de succès, de réussite économique) de pour une entreprise :  certaines se focalisent sur la satisfaction de leurs clients, d’autres sur la satisfaction des actionnaires. La réussite Economique de l’entreprise prend ainsi aux yeux des dirigeants plutôt la forme de la valeur et/ou du rendement de l’action, d’un côté, de l’innovation, la qualité ou du rapport qualité-prix des produits de l’autre. Bien sûr il s’agit d’une simplification éhontée !Mais tous les observateurs et acteurs de l’entreprise ont mis en avant les autres dimensions que prend son existence.  En premier lieu ce qu’on appelle les externalités, les conséquences positives et négatives de l’exploitation : par exemple une usine crée des emplois directs et indirects et contribue aux finances publiques locales. Mais aussi elle pollue, les camions entrants et sortants usent les routes etc…La seconde dimension souvent citée est la dimension humaine : une entreprise c’est une collectivité humaine de travail, d’apprentissage, de socialisation etc.Dans le colloque auquel je participe ces jours-ci, on parle de la contribution de l’entreprise à la construction de parcours de vie. L’employeur agit ( ou non) pour favoriser et enrichir la réflexion, les choix, les formations.C’est très intéressant bien-sûr, mais petit à petit, dans ces débats, on en viendrait à repeindre entièrement l’entreprise, à la déguiser en quelque sorte eorganisme dont le but unique serait de former ouf offrir un terrain d’expérimentation, d’enrichir le territoire et les compétences.Il me semble que ce n’est pas réaliste et j’ai parfois le sentiment qu’on charge la barque de l’entreprise, sans tenir compte de sa raison d’être essentielle qui est, répétons-le, économique. Satisfaire ses clients pour rémunérer ses actionnaires.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx