juin 2011
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Cibler un projet professionnel

publié le 06/06/2011 par dans A la recherche d'un job, Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, Quel job pour moi?

Sauf erreur de ma part, il me semble que la plupart d’entre vous n’a pas véritablement de projet professionnel. Certains sont sûrement  plus avancés que je ne l’étais à leur âge :  ils ou elles ont quelques idées. Mais sont-elles cohérentes ? Ne forment-elles pas plusieurs pistes contradictoires ? Sur quoi reposent-elles ? Qu’est-ce qui guide ces idées ? C’est, je crois difficile, de se faire une idée claire et cohérente. Et en plus je crois que c’est aujourd’hui inutile.

Pour se rendre visible des recruteurs, il était autrefois indispensable d’élaborer des cibles pertinentes puisque le marché était en grande partie caché et que l’exploration de la part publicisée était à la fois laborieuse (difficile de lire toutes les offres), hasardeuse (il fallait avoir accès aux bons supports) et lente (fréquence des supports, délai de courrier). Idem pour trouver des offres sur une base de données (moteur de recherche des job-boards) s’il faut pour cela donner des critères du type « secteur » et « fonction », ce qui suppose qu’on ait une idée préalable.

Le marché de l’emploi, nos études le montrent abondamment, est aujourd’hui publicisé à plus de 80%, sur les sites d’offres d’emploi, avec des moteurs de recherche performants. L’élaboration des cibles professionnelles peut ainsi être en quelque sorte automatisée et déterminée en temps réel, puisqu’on peut interroger le marché de façon répétée, en faisant varier les termes de la requête autant de fois que souhaité.

Vous devez simplement avoir recensé vos domaines de connaissances et/ou de compétences.  Il vous suffira ensuite d’élaborer plusieurs requêtes combinant de différentes façons tout ou partie des éléments clefs de ce travail d’analyse, traduits par des mots que l’on peut appeler mots clefs ou mots hameçon puisqu’ils servent à «pêcher» les offres dans une base de données.

La réalité du marché est accessible de façon instantanée et propose en quelque sorte les pistes de recherche à celui qui l’interroge : le réel a plus d’imagination que nous.

Ce que vous « remonteront » vos requêtes est à mon sens précieux puisque, sur cette base, vous pouvez non seulement postuler (ce sont des offres d’emploi, non ? ) mais aussi analyser les réalités. Celles qui ne vous plaisent pas et celles qui vous conviennent, voire vous enthousiasment.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires