301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx
octobre 2010
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Le métier de l’entreprise et le mien

publié le 28/10/2010 par dans Afficher dans Marché

Je crois qu’on en a déjà parlé, mais il me semble que ça peut être un rappel utile: il n’y a pas toujours de lien entre le métier de l’entreprise et le vôtre. Si bien que le secteur d’activité n’est souvent pas un critère de recherche pertinent.
On n’est pas forcement banquier dans une banque, ou chimiste dans une entreprise de produits chimiques. Cette confusion est même souvent une cause de désillusion. Prenez par exemple Michigan Laboratories France, qui fabrique des produits de nettoyage et de désinfection, (« Cleanlyness must not wait ») .  Elle recrute pour faire tourner ses deux usines de  fabrication,  plutôt des ingénieurs mécaniciens, ou « généralistes » ; les chimistes pur jus sont employés au laboratoire ou dans des fonctions technico-commerciales.

Si l’intitulé de votre diplôme comporte le mot banque, vous aurez évidement tendance à vous adresser à une entreprise de cette corporation. Or, ce que vous avez appris dans ce cursus, ce n’est pas à travailler dans une banque, mais à maîtriser les techniques financières utilisées par les banques, mais aussi par pleins d’autres acteurs économiques ayant de forts enjeux financiers, d’importants besoins en fonds de roulement, ou en financement. Je pense aux promoteurs immobiliers, aux fabricants de matériels très coûteux qui doivent envisager le financement de ce qu’ils vendent. Je pense aux  installations industrielles lourdes, machines à papier, grosses machines d’imprimerie, installations de l’industrie agro-alimentaire, pharmaceutique ou chimique, mais aussi aux fabricants de véhicules industriels, de matériel aéronautique ou de navire, etc…

La question n° 1 est de savoir (chez qui ? Dans quel genre d’entreprise?)  ce que vous avez appris à faire sera utile.  Assez utile pour que l’entreprise trouve normal de vous payer pour le faire.

Bien sûr, cela suppose que vous sachiez ce que vous savez faire

Mais aussi que vous ne soyez pas ennuyé d’avoir à le faire là où vous ne vous y attendiez pas.  Après un master 2 de banque et finance ,vous pourriez travailler chez  Vapor International (« Pour un monde où vivront nos enfants ») qui a conçu, installé et mis en place l’usine de désinfectant à main de Michigan Laboratories à Trucsheim en Alsace. C’est à vous qu’on doit l’ingénierie financière du projet, vous qui avez choisi l’offre du Crédit Moderne des Vosges (« Nous finançons le bonheur ») et négocié avec son chargé d’affaire (un des anciens de votre master).

Question n° 2 : qu’est ce qui vous plaît dans votre activité ? Il est question des conditions, de l’environnement, des actions, des outils, des relations, etc.

PS : ne perdez pas  trop de temps à chercher les coordonnées de Michigan Lab, de Vapor ou de CMV, hein ?

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx