octobre 2009
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Peut-on insulter son patron ?

publié le 27/10/2009 par dans Afficher dans Méthode, coup de gueule, Joker

Histoire de rire un peu allez donc lire cet article de rue 89. Je ne suis pas sûr d’avoir compris la cohérence des décisions de justice qui y sont décrites, mais bon…

J’en retire l’idée qu’une bonne grosse colère explosive est mieux comprise par la justice que des propos « à froid ». Et donc que l’insulte serait mieux comprise que la remise en cause ou le jugement de valeur dévastateur…

Cela dit, n’allez pas ranger ce billet dans la rubrique « conseils pour la vie au bureau » !

Commentaire(s)

  1. J’adore le sens de la litote des tribunaux, notamment le « il « avait seulement traduit en termes énergiques ses réserves » »… :D

  2. La jurisprudence sur les insultes entre collègues, mais en-dehors du bureau est intéresante également.

    Car dans ce cas toute la question est de savoir si c’est en sa qualité de collègue que la « victime » se fait insulter ou non.

    en clair , si je me fais taxer de gros con en faisant mes courses par un de salariés de mon site, pas de problème.
    Mais si on me taxe de gros con de DRH, la faute est constituée… (pas faute grave si j’en juge par l’article de rue 89, mais faute quand même…)

    bon à savoir :-)

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires