septembre 2009
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Faut-il accepter un job sous-qualifié (2)?

publié le 29/09/2009 par dans A la recherche d'un job, Afficher dans Méthode, Galère, Quel job pour moi?, Vie en entreprise

Fanche69 nous dit qu’après être entré dans l’entreprise par la petite porte (un job d’exécution), les opportunités de progresser sont illusoires : les gestionnaires de carrière oublient très vite que vous avez un bac + 5 et vous laissent donc croupir là où vous êtes.

Suis d’accord : ils ne sont pas toujours bien au courant de votre profilJean-Marie Peretti, professeur célèbre dans ce domaine, a bien expliqué que les services RH ne pouvaient, dans le réel, exercer une gestion individuelle des compétences. Ce sont les managers opérationnels qui s’en chargent. Et comme le dit Fanche69, ils n’ont pas toujours l’information, ils peuvent faire de la rétention des compétences qui leurs sont utiles, etc.

Mais c’est vrai à n’importe quel niveau de l’entreprise. Et cela n’empêche pas la promotion interne, parce que la personne « au guichet » (dans un rayon etc.) peut prendre des initiatives, se monter responsable, créatif, autonome, loyal, etc.

Ce qui est handicapant : faire le « minimum syndical », ne pas faire avec intelligence le job qu’on nous a confié, ne pas se montrer comme « potentiel ». Bref, attendre, bras croisés, que justice nous soit (enfin) faite. Nous sommes, chacun de nous, au moins en partie responsable de notre évolution.

Comment faire ? Informer ceux qui n’en savent pas assez sur nous. Donner à voir ce qu’on fait bien, contribuer, proposer de faire évoluer les choses.

Et ne jamais oublier que ce que ce qui est évident pour vous (que vous êtes mobile par exemple) ne l’est pas du tout pour ceux qui n’ont pas en tête votre cursus. Voyez comment on oublie facilement que vous avez un master de gestion spécialisé en… voyez comme vous-même vous pouvez ignorer des choses pourtant essentielles sur vos collègues.

Commentaire(s)

  1. J’ai l’impression que le plan de carrière aujourd’hui se fait en changeant de boite à chaque palier, la progression au sein de son entreprise de départ devenant effectivement illusoire dans la majorité des cas.

  2. Karedas (veinard)
    Je n’en suis pas sûr. Il y a en tous cas une constante de la promotion interne dans les entreprises, qui contredirait ce que vous avancez.
    Mais en même temps changer de boite, c’est aussi remettre à zéro l’image qu’on s’est constituée dans son environnement, ou plutôt le rôle assigné et accepté.
    Mais je crois que les généralités sont à éviter…
    En tous cas jouez toutes vos cartes ;-)

  3. tout à fait d’accord,
    j’ai travaillé dans une banque privée pendant un an, et ce n’est qu’à la fin de mon CDD que le DG a su que j’étais diplômé Bac+6. Je l’ai compris, lorsqu’il n’arrêtait pas de féliciter ma collègue (qui s’en vantait beaucoup) avec le même parcours que moi.
    Comment voulez-vous qu’il fasse remonter ma candidature pour une éventuelle promotion…

  4. Et donc il faut le faire savoir, encore et encore, Masden.
    vous l’avez fait j’espère.

  5. bonjour,
    cette question m’interesse car je suis moi meme dans cette situation. j’exerce une fonction de conseiller commercial avec un niveau bac+3 et je souhaite evoluer dans la structure comme responsable qualité, ce qui correspond à mon niveau d’études bac+5 QSE. j’en ai parlé a ma hiérarchie mais pensez vous vraiment que cette evolution est realisable dans la meme structure? suis je credible aux yeux de ma hierarchie? mon sentiment est plutot qu’il faut envisager cette evolution en quittant ma structure actuelle.

  6. Matis
    Cette crédibilité vis à vis de votre hiérarchie sera construite (par vous) d’un ciment fait à 30 – 40% de votre niveau et spécialité d’étude (je l’ai appris) et, maintenant, à 60-70 % de vos activités et résultats dans votre poste.
    Préparez bien vos arguments, et si vous le souhaitez, parlez-nous en ! peut-être plutôt sur le blog destiné aux cadres expérimentés (http://blog-experts.cadres.apec.fr)

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires