septembre 2009
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Méta modèle (1) : attention aux omissions

publié le 14/09/2009 par dans Afficher dans Méthode, Passer un entretien

J’ai parlé lors d’un précédent billet de méta modèle, mais je crois ne pas avoir assez développé.

Dans l’expression courante, nous « commettons »un certain nombre de figures de langage qui sont des négligences de la pensée et qui nuisent à notre communication. Le méta modèle définit ces figures et propose des réactions possibles pour redresser la communication. On peut regrouper ces figures en trois grandes catégories : les omissions, les généralisations et les distorsions.

Aujourd’hui, parlons des omissions :

Figures Exemples Questions Effet recherché

Omission simple

Je râle…Je suis en colère. A propos de quoi, de qui ? Retrouver ce qui est manquant, l’objet du verbe.
Suppression de l’index de référence Cela m’est égal.Ca n’a pas d’importance.On ne sait pas. Quoi précisément ?Qu’est-ce qui n’en a pas ?Qui ça on ? Retrouver l’index :Objet ou sujet du verbe.
Omission du 2ème terme de la comparaison C’est mieux de partir.Il est le meilleur.C’est plus cher. C’est mieux que quoi ?Meilleur que qui ?Par rapport à quoi ? Retrouver le 2ème terme de la comparaison, la norme, le critère ou le contexte
Verbe non spécifique Il m’a larguéJ’aime mon prochainOn a gagné ! De quelle manière ?Comment ?De quelle façon ? Faire préciser le verbe.

Nominalisation

(Un processus transformé en chose figée)

La communication passe mal ici.Je veux du respect.Le travail Qui communique quoi à qui ?De quelle manière ? Qui veut quoi ? Faire spécifier et retrouver l’objet.Revenir au processus.

Bien entendu, vous pouvez appliquer ce méta modèle à votre propre communication et vous interroger à propos de vos omissions. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Voilà une jolie « généralisation ». On en cause bientôt !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires