juillet 2009
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Pourquoi moi plutôt que les autres ?

publié le 08/07/2009 par dans Afficher dans Méthode, Passer un entretien

Je sais, je radote.

N’empêche, je continue de penser que l’erreur la plus fréquente pendant les entretiens consiste à essayer de ressembler à ce qu’ils croient être le candidat idéal. En tous cas, à donner de soi l’image la plus lisse possible pour ne pas être éliminé.

En fait, si on a été convoqué à l’entretien de recrutement, c’est qu’on n’a pas été éliminé. Dit autrement, c’est que sur dossier, la candidature est suffisamment « rassurante » quant aux compétences présumées.

En entretien, la question qui se pose au recruteur est désormais de sélectionner, parmi ceux qui n’ont pas été écartés, les candidats qui lui semblent les mieux adaptés au poste à pourvoir (ou à l’entreprise, s’il n’y a pas de poste précis à pourvoir en ce moment).

Pour cela il faut pouvoir faire des différences. On va sélectionner celle-ci parce qu’elle est plus ceci, celui-là parce qu’il est moins cela.

Je crois que c’est l’intérêt du candidat que d’aider, en quelque sorte, le recruteur à repérer de vraies différences, plutôt que de supputer. Au fond, le pire serait d’être refusé pour une fausse raison. Et même, au contraire, être recruté pour des caractéristiques imaginaires ne me paraît pas très souhaitable, car la déception risque de couter cher au nouvel embauché. 

A vouloir trop coller au profil attendu, on finit par ne donner aucune prise au recruteur.

Je crois donc que parler de soi sincèrement n’est pas une mauvaise chose, si on sait rester positif, bien sûr !

Commentaire(s)

  1. Une question concernant les candidatures et les entretiens sur Paris… quand on est de province.

    J’avais entendu dire, à maintes reprises, que beaucoup d’entreprises de la capitale ne regardaient même pas les candidatures des provinciaux, et souvent même au delà du périph (mais pour d’autres raisons, peut-être).

    Est-ce que c’est forcément vrai ?! j’ai pensé un moment mettre l’adresse parisienne d’une amie sur place, pour multiplier mes chances, mais après ça crée plus de complications qu’autre chose, en cas d’entretien (ou alors il faut mentir…).

    Parce que pour l’instant, je dois dire que je n’ai reçu qu’une seule réponse pour entretien de l’Ile-de-France (sur plusieurs dizaines envoyées), et encore, ça n’était pas spontané puisque c’était par le biais d’un manager de la société rencontré sur le forum APEC de Lyon…

    Je ne sais pas, prennent-ils les provinciaux pour tellement stupides et peu adaptables pour qu’ils ne leur fassent pas confiance pour trouver un logement rapidement sur place en cas de poste acquis ?!

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires