mai 2009
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

1,3 milliards pour l’emploi des jeunes

publié le 29/05/2009 par dans Afficher dans Marché, Economie et emploi

Histoire de se tenir au courant, lisez sur l’Etudiant un papier à propos des mesures annoncées par M. Sarkozy pour doper l’emploi des jeunes.

Je ne suis pas vraiment compétent pour savoir si ce plan est pertinent ou pas.  Ce que je sais c’est que c’est que l’emploi est le résultat de la combinaison de trois facteurs :

  1. La croissance (ou la décroissance) mesurée par le PIB,
  2. l’évolution qualitative de l’activité économique qui influe sur la nature des compétences rendues nécessaires. Cette évolution est déterminée imparfaitement – mais on n’a pas d’indicateur chiffré plus fin – par l’évolution de l’investissement (non immobilier) des entreprises (la formation brute de capital fixe, pour les connaisseurs). L’Apec a démontré la pertinence de cet indicateur dans les deux dernières années.
  3. Enfin l’évolution de la démographie, et plus précisement de la population active, ou susceptible de l’être (en âge et en capacité de travailler selon les normes en vigueur).

Pour être juste, il y a bien un 4° facteur, c’est le coût du travail par rapport aux autres moyens de production, ou, dans un pays donné, par rapport aux pays « concurrents ». Mais c’est un facteur assez rigide, et du coup il n’explique les variations que marginalement. Pour être plus précis, je crois que c’est surtout le niveau de rémunération des emplois les moins qualifiés, les plus « substituables », qui agit sur le niveau de l’emploi dans ce « segment du marché de l’emploi » pour employer un langage d’économiste.

Commentaire(s)

  1. Tres bonne analyse je pense, et c est justement , je crois, dans la nature des competences que l on devrait pouvoir trouver un bon gisement d insertion, les autres facteurs etant plutot dependants du contexte…

    La formation d un apprenti est une bonne idee car elle influe sur la formation, mais ne faudrait il alors pas aussi insister sur la mise en place de passerelles ou de mecanismes de reconversion pour les jeunes ayant choisi une formation offrant peu de debouches?

    Je ne sais pas si cela aurait un effet de levier important pour un public en debut de parcours professionel, et donc plus « malleable », mais les deux aspects semblent intimement lies: formation et capacite de redeploiement vers des domaines connexes a la formation initiale offrant davantage de debouches… donc pour reprendre les propositions du president, une partie manquerait

  2. Les dirigeants de la France ont laissé pourrir depuis 10 ans la situation du marché de l’emploi des jeunes. Soudain, ils se réveillent de leur léthargie. Le milliard arrive un peu tard. Ils ont déjà « dopé » les cursus à 5 ans pour que les écoles génèrent du fric sur le dos des élèves de la classe moyenne, et des filières bidons, l’épouvantail des MBA me fait encore sourire. Certaines écoles cyniques même se vantent après coup de doubler le nombre des bourses pour les pauvres de « banliouze ».

    Et je n’évoque pas les nombreux dysfonctionnements mises en mouvement par les bateleurs qui se sont succédés au Ministère de la recherche et à l’Education…

    Pour sauver la recherche, il a fallu qu’un Pdg de 65 ans fasse un rapport à ce sujet. Et pour les finances publiques, un Pdg du même âge etc Idem, la commission fantoche sur la libération de la croissance…

    Voilà, dans ce pays, les vioques ont les manettes, ils font fructifier leur magot et la discrimination… Ils sont une poignée à Paris. Les jeunes, eux, joignent les deux, en colocation, dans des chambres de bonne, incapable de fonder une famille. Avant, les « vieux » inventait les guerres pour renforcer leur position face aux pauvres et aux jeunes, aujourd’hui, ils précarisent à outrance, et « désorientent » de facto la jeunesse. Dans les années 80-90, certains esprits avaient pallier le vide avec la Culture. Aujourd’hui, l’illusion s’est émoussée. Les seuls jeunes qui percent sont des « fils de », idiots pour la plupart d’entre eux, que les vieux tolèrent du fait de leur atavisme. Les autres sans réseau qui fourmillent d’idées et d’intelligence, la vrai, celles des gens éveillés qui ont médité loin de l’agitation du monde, rongent leur frein.

  3. Nicolas, il ne fait pas dans la dentelle, hein ? Rien que le mot « fantoche », ça m’a rajeunit. Il faisait partie du vocabulaire de certains militants politiques, « de mon temps ».

    Blague à part j’ai du mal avec ce discours, franchement excessif et manichéen. Non, Nicolas, il n’y a pas que les fils à Papa qui trouvent des jobs intéressants et s’il suffisait d’être pauvre pour être malin, çà se saurait.

  4. Jean-Marie, Nicolas,

    vers quel age passe-t-on de jeune à vieux? Je m’inquiete, serieusement…
    C’est toujours amusant comme certains jeunes envient les vieux, alors que la plupart des vieux veulent redevenir jeunes (et je ne fais pas d’allusion à Jean-Marie en disant cela…)
    Il y avait un humoriste qui disait qu’il fallait tuer les vieux à la naissance…

  5. Sur les propos jeunes/vieux, je ne fais que « retranscrire » les propos « excessifs » et « manichéens » d’un papy retraité que j’ai rencontré il y a deux ans à l’UN…O et qui a bien connu à ses débuts un ponte (chut ! sur le nom) des assurances. J’étais d’ailleurs content d’entendre des propos si clairs dans la bouche de ce retraité qui connaissait bien la réalité du monde d’aujourd’hui. Peut-être avait-il un fils ou une fille, un petit-fils ou une petite fille dans ce cas.

    Enfin, dans mon commentaire, je ne suis pas là pour rédiger un essai de 200 pages sur le sujet, je fais une esquisse, à vous de suivre ou non. Sachez que beaucoup de personnes sont d’accord avec ce raisonnement et cette vérité (pourquoi le Gouvernement lâche donc 1 milliard ?).

    Compte-tenu de vos prérogatives professionnelles, je vous mentionne à titre gracieux cet article dont je ne partage pas vraiment la teneur éminemment fantasmatique : http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2009/02/28/01006-20090228ARTFIG00126–alain-minc-le-j-our-o-les-jeunes-m-a-les-blancs-se-revolteront-.php

  6. Nicolas,

    je ne pense pas que votre post soit la raison pour laquelle Sarko a laché 1 milliard!
    Les gens (jeunes ou vieux) comme vous cherchent un raisonnement simpliste qui leur permet de trouver un exutoire, un bouc emissaire en quelques sortes, et, en conséquence, tout ce qu’ils voient ne finit que par être la preuve de leur raisonnement simpliste.
    Désolé, j’en ai déjà vu assez avec l’esquisse, je ne veux pas en voir plus, rangez votre triste boite de couleurs…

  7. Désolé, Fabrice, mais j’ai toujours à proximité une joyeuse boîte de crayons de couleur achetée chez Sennelier (publicité gratuite).

    Je vous invite à en acquérir une…

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires