avril 2009
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

A vous le mulot

publié le 24/04/2009 par dans Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, Joker

Bon allez, je vous laisse. Je pars en congés jusqu’au 4 mai inclus. Je vous raconterai.

D’ici là et puisque vous n’aurez pas de notes nouvelles, je vous laisse les clefs.

Pouvez-vous, chacun, nous dire, sous forme d’un commentaire, le billet que vous avez préféré et pourquoi ? N’hésitez pas à ressortir des vieux trucs, à donner votre avis.

Et s’il y a un sujet intéressant pour vous et que je n’ai pas traité, allez-y aussi.

On m’a dit déjà que les commentaires, sur ce blog, sont particulièrement de bonne qualité. Alors, profitons-en ! Vous êtes chez vous pendant que je n’y suis pas.

Ah, j’oubliais. Vous pouvez nourrir le chat ?

Commentaire(s)

  1. L ascenseur social a ete le declic, j ecris sur le blog depuis.
    C est un sujet pour moi grave. Car on ne fait pas des etudes et on envisage pas une carriere pour prendre l ascenseur social mais pour faire un job que l on aime et ou l on va pouvoir apprendre …!

    Mais quand on est bloque, on y reflechit de plus près ..

    Sujet a aborder :

    Le management quotidien dans les entreprises, la mentalité française egalement qui va avec, le management assez mauvais des boites au quotidien .. on critique souvent le modele US mais ils sont bien meilleurs.

  2. Je crois qu’il serait bon aussi de rappeler que l’on peut faire de vrais carrières intéressantes dans le secteur public et que le travail dans l’administration ce n’est pas du 9h – 16 h à remplir des paperasses.

  3. Bien vu Tengaar
    Maintenant la culture « service publique » reste ancré .. tout bouge un peu et tant mieux.
    On touche mon sujet > une VRAIE politique RH dans le publique serait la bienvenue, avec des vrais carrières, une méritocratie, des objectifs etc etc ..
    Quoi de + plus passionnant que d avoir une carriere dynamique et remplie en étant au service des autres ? Passionnant.

  4. Bonjour,

    Cela fait une petite semaine que j’explore votre Blog et je dois dire que je viens de tomber sur le post : « Plus nul que moi levez le doigt » datant du 14 avril 2008.

    Ce billet m’a beaucoup plu tout simplement parce que je me suis rendu compte que crise ou pas crise, on s’est tous orienté au petit bonheur la chance. Alors pourquoi ne sommes nous pas (beaucoup plus) sensibilisé dès le collège? C’est pourtant au programme puisque fin de 3 ème il faut déjà choisir une partie de son orientation.
    Les conseillers d’orientation de mon collège était déplorable, déprimant… J’ai eu la chance d’avoir un super Professeur Principal qui a organisé une journée découverte métiers en faisant participer les parents d’élève et anciens. Ils devaient nous présenter et expliquer leur métiers, en toute simplicité. C’est ainsi que j’ai découvert un des métier de l’habillement et que j’ai souhaité en savoir plus. Ma vocation était née!!
    Mais revenons à l’orientation et aux conseillers d’orientation de college qui pour moi sont des charlatans (peut-être que je ne me suis pas bien tenu au courant et qu’ils ont bien changé depuis).
    Monsieur Jean-Marie Blanc, cela vous tenterait-il de vous rendre dans les collèges, lycées pour dévoiler vos trucs et astuces du monde du travail, des recruteurs et bien évidemment de votre connaissance des filières? Racontez leur au passage votre propre histoire! Elle est si chouette et si humaine!

    Au passage j’en profite pour vous remercier de la justesse de vos propos et de toutes ces informations palpitantes.

  5. Cela me rappelle la troisième. Une conseillère d’orientation était venue mais comme elle n’avait pas le temps de conseiller tout le monde en une heure, il fallait lui poser des questions par écrit. Je lui avais posé une question sur les études à suivre en droit (qui m’intéressais à l’époque). Le retour fut un laconique : question incompréhensible qui m’a « traumatisée ». Du coup, je n’ai jamais recontacté de conseillère d’orientation. Et je me suis orientée selon les envies du moment. PAreil pour les boulots, c’est au feeling mais en réalité, je ne sais toujours pas vraiment ce qui m’intéresse :-/

  6. Je confirme le post d Estelle. Merci pour ce blog au ton si juste et humain.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires