février 2009
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Un job (pas trop) alimentaire : le soutien scolaire

publié le 12/02/2009 par dans Afficher dans Marché, Ca recrute..., Etudes et argent

Tengaar, qui écrit beaucoup de commentaires ici, a un tuyau pour vous :

« Une recherche d’emploi, ça peut être long… Et on hésite souvent à prendre un emploi alimentaire. Exemple : oui mais la boite X a promis de me rappeler et si je travaille dans la grande surface Z, je vais avoir 3 mois de préavis et je risque de laisser passer une opportunité. D’autant plus que ce n’est pas si facile étant jeune diplômé bac +3 ou 5 de prendre un emploi « sous-qualifié » car les entreprises savent pertinemment que vous ne resterez pas. Il faut donc trouver un job relativement bien payé, avec peu de préavis et permettant d’avoir du temps libre pour continuer la recherche d’emploi.

Pourquoi ne pas regarder du côté du soutien scolaire ? Les conditions d’embauche c’est au moins un bac +3, les profils les plus demandés étant bac +5 en physique ou chimie. On dépose une candidature spontanée sur les sites des sociétés (il y en a beaucoup). Réponse garantie en 24 h ! Ensuite c’est un entretien pour valider vos diplômes plus une réunion pour exposer les méthode. Dans les faits, 95% des candidats sont reçus (peut-être y a-t-il moins de reçus en langues étrangères). En tout cas entre ma candidature et l’embauche il n’y a eu qu’une semaine. Et comme je suis salariée par les familles et pas par la société, mon préavis est restreint et je module les heures de travail comme je le souhaite. Évidemment, il faut aimer le contact, aimer refaire des exercices que l’on a plus vu depuis des années, être au contact des jeunes etc. Mais pour l’instant cela se passe assez bien et c’est payé le double du SMIC. Par contre voiture obligatoire…
Voilà je voulais vous faire connaître cette possibilité qui peut se révéler intéressante et limiter les trous dans un CV. »

Merci Tengaar. Je voudrais juste modérer un peu cet enthousiasme : les profils scientifiques et surtout matheux sont les plus sollicités, je pense, et peut-être est-ce plus difficile avec une licence de géographie.

Commentaire(s)

  1. Merc pour ton message mais j’ai juste une remarque. Ces cours sont payés entre 11 et 15 euros lorsqu’on passe par des sociétés. C’est donc loin du double du smic en sachant que tu ne peu pas faire du 35 heures par semaine…

    Lo.

  2. Tout à fait. J’ai commencé et c’est plutôt mal payé. Le mieux c’est de déposer des propositions de cours sur internet, dans la boulangerie du quartier etc. pour se faire un peu plus.
    Par contre, si on a pas le temps; passer par ces organismes est un gain de temps indéniable. Même si on aura rarement plus de 20€/h quelque soit le niveau. En plus qu’il n’y a pas réellement de sélection à l’entrée…

    Pour le job sous-qualifié : passer par des boîtes d’intérim peut aider. Les entreprises ont des craintes c’est sur mais il y a des besoins. J’ai pu le constater dans celui que j’ai effectué où nous étions tous des sous-qualifiés embauchés pour le poste…

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires