janvier 2009
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Un CV pas anonyme, s’il vous plaît

publié le 26/01/2009 par dans Afficher dans Méthode, Préparer sa candidature

Plutôt qu’anonyme, je préfèrerais, si j’étais vous, avoir un CV qui marque, un CV qu’on retient. « Ah, oui, c’est vous, qui avez ce CV… » ou encore : « T’as vu le CV qu’on a reçu pour le poste de contrôleur de gestion ? ».

Bon, je ne suis pas en train de vous conseiller de faire le clown, non plus. Ni clone, ni clown.

Vous avez été au lycée Lénine de la cité Gagarine ? Assumez, vendez-le, votre lycée, votre quartier. Mais peut-être aussi les difficultés que cela vous a demandé de surmonter.

Vous avez suivi la fac Saint machin sur Chose, 400 étudiants et tous les profs venant par le TER  du matin et repartant par le TER du soir ? Il y a surement quelque chose à sauver, à mettre en valeur dans ces enseignements. Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain. Et par ailleurs, qu’avez-vous à dire sur les efforts qu’il vous a fallu déployer pour suivre ce cursus et dépasser le niveau un peu tangent de cette fac ?

Vos jobs d’été, vos stages, vos lectures, vos activités personnelles, mettez-les en valeur, cherchez la différence, le point à marquer.

Et puis soignez la présentation. il y a des possibilités énormes avec les logiciels de bureautique. Ca vaut le coup. Essayez les colonnes, les blocs…

Imiter, décalquer, se conformer, ce n’est pas la solution.

Il y a quelques années un personnage célèbre, dont on disait qu’il était franchement « allumé », affirmait « Je préfère ça plutôt qu’on dise de moi que je suis éteint. »

Anonyme, vous ? Ah non, alors. Vous êtes quelqu’un au contraire.

Commentaire(s)

  1. Bonjour,
    On essaie souvent de se différencier. Personnellement, mes loisirs sont tout ce qu’il y a de plus banal. Le cursus encore plus… par contre les expériences sont très intéressantes. Je mets l’accent dessus.
    J’ai rencontré des professionnels, eu plusieurs avis également et il est « bon ». Seulement ça ne suffit pas. Malheureusement on ne peut pas inventer ces années d’XP qu’ils réclament. Et que d’autres ont… !

  2. Aurélie ne vous tenez pas pour dit que vos loisirs sont banals. Que vous apportent-ils ? en quoi êtes-vous différente parce que vous pratiquez telle ou telle activité ?
    Pour l’expérience, il faut apprendre à différencier les situations où elle paraît vraiment utile, de celles où le rédacteur de l’annonce a mis ça presque par habitude.
    Tiens, je vais faire un petit billet là dessus un de ces jours.

  3. C’est vrai sur le fait que après tout cette histoire de banalité est subjective.

    J’attends votre billet sur les annonces de recrutement et il m’intéresse car il y a des cas où effectivement on sent qu’elles sont mises presque par habitude et c’est assez dérangeant pour nous car dans ce cas je n’ai pas l’impression qu’ils fassent attention à ce qu’on a réellement effectué durant nos diverses XP, en quoi notre parcours – même s’il ne correspond pas totalement à celui décrit – pourrait être tout aussi intéressant qu’un parcours type.

  4. Détrompez-vous Aurélie !

    Certains recruteurs regardent vraiment les expériences qu’on a, même s’il y en a peu…
    Essayez de mettre en valeur les expériences les moins classiques, les plus pointues dans votre domaine, ou les plus recherchées…

    En ce qui me concerne, c’est l’expérience que j’ai eu dans mon stage de dernière année d’école qui m’a permi (entre autre) d’avoir mon job actuel…

    Pour ce qui est des loisirs, certains peuvent montrer votre capacité à vous concentrer sur un sujet, à être autonome, à travailler en groupe, etc… (sans que vous soyez obligée de le noter, mais par exemple, jouer au football necessite un esprit d’équipe, de l’escalade une certaine rigueur, etc…)

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires