janvier 2009
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Le CV anonyme, une fausse solution

publié le 20/01/2009 par dans Afficher dans Marché, Galère

Nom §§§  prénom §§§§§

adresse §§§§§§§§§§   téléphone §§§§§§§§§§§§ mail : a235fx@§§§§§.fr

formation :  §§§§§§§§§§§§

stage : structure §§§§§§§§§§§§ missions §§§§§§§§§§§§-

anglais courant

§§§§§§§§§§§§ dialectal. Oups !

Comme le rapporte ************  Le P** N. S*** dans un récent discours (à l’école P** de P**) a dit « Je veux que le CV anonyme devienne un réflexe pour les employeurs ». 

Je m’interroge sur l’intérêt du CV anonyme. Avoir banni les mots injurieux avec lesquels on désignait les Africains ou les Maghrébins a-t-il fait disparaître le racisme ? Est-ce que le CV anonyme ne va pas développer des pratiques encore plus vicieuses chez les recruteurs ?

Imaginez que je parle très bien l’arabe. Quelle que soit mon appartenance ethnique. « Grâce » au CV anonyme, j’ai intérêt à faire disparaître cette compétence de mon CV, malgré l’intérêt qu’elle présente. Sinon, je peux faire l’objet d’un refus honteux.

Ce n’est pas de CV anonyme que nous avons besoin. C’est de vendre (et il y faudra du talent, croyez-moi) aux entreprises françaises d’utiliser des techniques de recrutement plus efficaces, plus objectives, fondées sur la recherche de compétences ou de dispositions personnelles déduites d’une analyse du besoin. Ces méthodes existent.

Mais elles sont aujourd’hui jugées trop lourdes par les entreprises. Rédiger ce qu’une de mes collègues appelle une « lettre au père Noël » (le profil du candidat idéal) est plus facile que d’analyser attentivement le besoin.

Commentaire(s)

  1. Bonjour,
    J’ai longtemps omis de mentionner que je parlais l’arabe sur mon CV… je me suis finalement résigné à jouer la transparence dans la mesure où il est préférable de ne pas travailler dans une structure ne voulant pas de moi… De plus, il est clair que des pratiques plus vicieuses peuvent apparaitre dans le cas d’un CV anonyme (ex: refus du candidat après un entretien).

  2. Bonjour,
    Pouvez-vous donner des exemples de « techniques de recrutement plus objectives »?

  3. Je vous comprends, Ali. Après tout, travailler dans une équipe qui vous rejette plus ou moins, c’est l’enfer. Et si le recruteur doit vous refuser en raison de votre nom ou de l’origine de vos parents ou même grands-parents, autant ne pas avoir à se déplacer.
    Mais j’ai aussi pu constater à quel point la rencontre entre les personnes faisait changer les choses. Tel candidat qu’on n’aurait pas invité à un entretien se révèle super intéressant… Donc il faut être prudent. Mais cacher qu’on parle une langue pour ne pas être reconnu, là oui, c’est dur…

  4. Aurélie
    Nous sommes, à l’Apec en cours d’expérimentation de technique de recrutement que nous appelons entre nous « sans CV » (ce qui n’est pas vraiment le but). En se centrant sur le contenu du job ou du moins le besoin de l’entreprise, on peut informer les candidats et même leur permettre de s’auto-évaluer jusqu’à un certain point (questionnaires, auto-tests).
    Les entretiens ne portent que sur les critères à vérifier et donc d’une certaine manière, sans baliser le passé du candidat. On est ainsi plus ouvert. Ca n’empêche d’ailleurs pas des réflexes xénophobes de se produire dans l’évaluation après l’entretien, mais ça peut les limiter (un candidat intéressant, c’est à respecter !). Ce sont des techniques un peu difficiles aujourd’hui, un peu lourdes : j’ai déjà eu l’occasion de dire qu’il est moins facile pour les entreprises d’analyser le besoin que de parler de la solution qu’on a imaginée.
    Voyez aussi les recrutements par les habilités de l’Anpe, chea Auchan, par exemple, ou encore la pratique de tels ou tel cabinet de conseil.

  5. Oui, peut-être que ça peut permettre de laisser passer 1 ou 2 personnes qui étaient « indésirables » à la base. Je l’espère en tout cas car je suis plutôt du point de vue que le CV anonyme ne sert à rien, ni toute forme cherchant à cacher qui on est car tôt ou tard cela se sait de toutes façons. Alors plutôt que d’avoir des espoirs vains, autant ne même pas passer la barrière du premier entretien.

  6. Le principe du CV anonyme ne me paraît pas être une solution véritablement viable.
    Si il est vrai que le contact peut indiscutablement faire changer les a priori pour le recruteur ; il ne change du point de vue du travail. Le CV anonyme permet d’aller à l’entretien dans deux cas..
    Soit on est raciste de toute façon, on n’engagera pas l’individu qui aura perdu son temps après l’entretien ; soit on a un doute sur le fonctionnement du travail : des problèmes parmi l’équipe ou vis à vis de certains clients..
    Et ces problèmes si ils apparaissent peuvent être aussi dommageant que de ne pas être embauché..
    C’est la limite que je vois aux entretiens de recrutement. C’est un pari.
    Soit on a la chance de tomber sur quelqu’un de « courageux » qui vous accepte parce qu’on a fait bonne impression soit non.

  7. Jean-Marie,
    je crois que vous essayez de gagner les esprits en caricaturant… ;-)

    Je ne vois pas ce qui empecherait, par exemple, de creer un systeme ou l’age des candidats comme des employes ne serait jamais divulgue aux employeurs dans les 6 premiers mois d’un CDI…
    Le tout etant que l’acte de selection ne tombe pas dans la discrimination injuste (age, race, couleur, gabarit, genre, preference sexuelle, etc.)

  8. Fabrice, pour ce qui est de la caricature, oui, je le reconnais c’est un peu caricatural. ce n’était pas tant pour convaincre que pour poser le problème de façon simple et amusante.
    pour le reste… Encore une fois je ne crois pas beaucoup à ces artifices et j’attends qu’un système construit démontre son efficacité.

  9. Vous voulez dire que la disrimination ne s’exerce actuellement que sur les arabes et assimilés ?

  10. Myr
    Non, je n’ai rien voulu dire de ce genre, on sait bien que la discrimination s’exerce à l’encontre de bien d’autres personnes.
    Je prenais un exemple.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires