décembre 2008
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Mes voeux pieux pour 2009

publié le 22/12/2008 par dans Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, Joker

Cher Père Noël, Cher Dieu

Je vous écris à tous les deux car j’ai une demande à faire qui serait à la fois un cadeau de Noël et une résolution pour la nouvelle année.

Je l’ai mérité, allez ! J’ai été très sage depuis la dernière fois. J’ai bien travaillé, écrit plein de billets pour mes jeunes correspondants. Ce que je voudrais, c’est du renouveau.

– Du quoi ?

Du renouveau, pour le vieil univers du recrutement, de la recherche d’emploi. Je voudrais qu’on change entièrement l’eau du bassin.

Fini les recruteurs qui pensent que le candidat doit monter l’escalier à genoux pour « montrer sa motivation »;
Fini aussi les mots vides de sens  comme « motivé », justement (un candidat  est motivé par quelque chose, pas dans l’absolu);
Fini la discrimination qui ne dit pas son nom, et du coup, finies aussi les consignes hypocrites et politiquement correctes.

Si vous vouliez me donner un coup de main, vous mettriez en place un nouvel univers.

Les recruteurs analyseraient leur besoins au lieu d’édicter une solution stéréotypée. Ils examineraient alors les propositions des candidats en essayant sincèrement de comprendre l’intérêt de chacune d’entre elles,
Du coup, les candidats seraient aussi attentifs et ouverts aux demandes des entreprises, ils essayeraient de comprendre les réalités des jobs et non leur réputation auprès de leurs camarades;
Les échanges entre candidats et recruteurs seraient sérieux, approfondis; ils porteraient sur les chances du candidat de réussir dans l’entreprise et non sur une reconstitution minutieuse de son passé;
Les écoles formateraient peut-être un peu moins leurs étudiants et les universités un chouïa plus…

Bon, j’arrête. C’est de la divagation. Je suis fatigué sans doute. Et ben justement. Je m’en vais en vacances.
Je vous souhaite de bonnes fêtes à tous, et on recommence début janvier, un blog plein d’idées nouvelles, de réactions et de bonnes idées de tous.

Et n’oubliez pas : pratiquez une activité physique régulière et évitez de grignoter entre les repas.

Commentaire(s)

  1. J’adhère à 100% à ces voeux pieux, bonnes fêtes de fin d’année !

  2. Sans commentaire ! C’est exactement ce que je souhaite aussi…
    3 mois que je cherche un emploi depuis mon diplôme, enfin disons que j’essaie de comprendre comment fonctionne le monde mystérieux du recrutement pour l’atteindre !
    3 mois de déceptions, de désillusions, de constat d’injustice, de désespoir
    3 mois à me creuser la tête pour écrire des lettres de motivation en réponse à des annonces à peine détaillées et pour des postes aux salaires bradés
    3 mois difficiles à traîner les pieds tous les jours pour surfer sur les sites d’emploi dont je connais le contenu par coeur…

  3. 3 mois de recherche, Haoxin, ce n’est pas encore la misère ! Et c’est quoi un salaire bradé ?
    Lisez bien mon billet, il a aussi à lire pour les candidats….

  4. Certes dans l’absolu 3 mois c’est court, mais quand il ne se passe rien c’est long… D’autant plus quand vos professeurs d’UNIVERSITE vous ont martelé que vous serez chassé et que vous vaudrez de l’or !
    Et certes toutes les formations ne conduisent pas aux salaires de rêves, mais tout de même, proposer 20k€ / an à un bac+5 bilingue anglais avec 2 ans d’expérience dans le privé, je trouve ça bradé (toutes les offres ne sont pas comme ça, mais ça existe). Je ne pense pas qu’il faille accepter cette réalité-là, les jeunes galèrent déjà suffisament pour intégrer le monde du travail !
    Le vrai problème c’est plutôt que nous sommes dans une société qui ne laisse pas beaucoup de chance ni de place à la jeune génération…

  5. C est noel et je vais temoigner.
    J ai quitte l ecole en 2003 et j ai galere.
    Il faut prendre les jobs sans etre trop exigeant, se faire une petite experience et je vous conseille sincerement l interim. Il faut enclencher la machine. J ai la chance d etre tombe dans une societe qui a compris qu avant de demander au personnel d etre performant, il faut que ses salaries soient bien dans leur pompes. Qui plus la societe recrute des profils d horizons tres divers. Ca soulage. Comme le Mr Blanc les methodes de recrutement sont « lourdes » .. un manque de modernite, de punch .. on demande de la spontaneite et de l envie mais le recruteur passe votre profil au peigne fin .. a un moment donné il faut se lancer. Effectivement si on est LVMH on a l embarras du choix. Pour les candidats un autre conseil > tapez sur des societes un peu moins prestigieuses et des postes pas forcement au marketing … par contre soyez TRES exigeant sur le contenu du poste et son aspect formateur.
    Bonne chance, apres 6 ou 7 mopis de chomage et des differentes experiences j ai enfin trouve chaussure a mon pied. Il faut essayer, bouger. A un moment donne on se pose.
    Gardez Confiance et dites vous que les societes aussi galerent pour trouver de bons profils. Ayez donc confiance.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires