décembre 2008
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Faut-il être beau pour réussir ?

publié le 03/12/2008 par dans Afficher dans Marché, Joker, Vie en entreprise

Une fois n’est pas coutume, je vais me plaindre.

Nous qui ne sommes pas beaux, nous réussissons moins bien notre vie professionnelle, c’est prouvé. Nous trouverons moins facilement un job que les beaux, grands, minces et sexy, nous serons moins bien payés, moins promus. Un billet du blog Ecopublix relate comment on a prouvé cela scientifiquement. Vous pouvez aussi lire un article de rue 89, qui cite arrive au même résultat : la beauté est un facteur de réussite personnelle mais aussi professionnelle. Il suffit même que cette beauté soit rapportée par quelqu’un d’autre pour qu’un décideur choisisse d’attribuer un salaire supérieur à une personne qu’il n’a jamais vue !

Certaines études ont plutôt porté sur la taille, critère plus objectif que la beauté. Une étude de l’Insee affirme : « La taille élevée est un atout économique pour l’homme. À diplôme constant, les hommes de taille élevée font une meilleure carrière professionnelle car leur sont confiées avantage de responsabilités d’encadrement. » La taille est aussi facteur de salaire plus élevé.

Certains ont montré que c’est la beauté à l’adolescence qui fait la différence. Donc en fait plutôt une estime de soi renforcée par les messages valorisants des autres. Se sachant / croyant beau, l’individu est plus assuré, plus affirmé, et il a la posture qui induit recrutement plus aisé et salaire plus important.

Allez au travail. Je me suis fait un petit bréviaire à réciter mentalement 20 fois par jour :

1- Small is beautiful
2- C’est à partir de 54 ans qu’on est vraiment beau
3- Les cheveux n’y sont pour rien
4- Etre maigre, c’est être moche.

Et dans une semaine, je vais demander une augmentation.

Commentaire(s)

  1. Merci pour ce petit brévaire, mais que faire si l’on est maigre ? On se récite 20 fois, je suis moche, je suis moche… !

  2. Non, bien-sûr ! si on est maigre, le bréviaire change sur le point 4, qui devient donc :
    4- Etre gros c’est dégoutant, être maigre c’est beau

    Si on a une belle chevelure, le point trois devient :
    3- La chevelure est un des éléments clefs de la beauté.

    Il va sans dire que si on est grand, small is ridicule et que vous devez remplacer 54 par votre propre age pour que le point 2 s’adapte à vous.
    En tant qu’ancien jeune, je vous conseille toutefois de conserver la formulation « c’est à partir de » faute de quoi votre bréviaire risque de se retourner contre vous plus vite que vous ne l’imaginez. Moi, par exemple, j’ai été assez vite guéri d’avoir une vingtaine d’année. il y a longtemps que j’en suis revenu, de ça.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires