juin 2008
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Vidéo-daube

publié le 26/06/2008 par dans Afficher dans Méthode, coup de gueule, E-recrutement, Préparer sa candidature

J’ai passé une heure et demie hier à regarder des CV vidéos. Au bout de quelques minutes, comme on n’écoute pas vraiment, on ne fait plus trop de différence entre ceux qui causent français et ceux qui parlent italien (ça, ça va, je pige à peu près) ou espagnol (là rien du tout).

La créativité est reine : debouts dans un décor vaguement professionnel, ils nous regardent dans les yeux, leur discours appuyés par des gestes neutres. Souriants mais pas trop. Vous oubliez ce qu’ils disent au moment même où ils ont fini de le dire et si vous vouliez prendre des notes, c’est rapé, ça va trop vite. Enfin pour moi en tous cas, à 53 ans il me reste trop peu de neurones.

Quand ils veulent faire original, c’est pire. Déambulation sur le parvis de la Défense, péroraison appuyée par des mouvements sans raison. Je vais vous dire, même les clips humoristiques caricaturant les CV vidéos sont ennuyeux.
Les seuls qui se laissent regarder, ce sont les clips des créatifs. J’ai déjà signalé ici celui de Marie, qui avait trouvé un job grâce à ça.


Tiens, en voici un autre. 



Il y en a comme ça une petite poignée. Autant que de fraises des bois…

Le reste, franchement, c’est une daube générale. C’est ennuyeux, ridicule, et même, à mon avis, ringard. Et toxique pour les candidats. Seul avantage: s’entrainer à parler de soi.
Et pour finir, pour toucher le fond, l’exercice inverse, le recruteur vous parlant de la boite et (au mieux) du job à pourvoir.
Désolant. Par charité je ne fais pas de lien.

Paradoxe : cette daube m’a donné faim de « vrais » CV vidéo, créatifs, interessants, vivants, rigolos, palpitants. Montrer des actions est la première vocation de la vidéo, non ? Et comme le clip sera vu avant une éventuelle rencontre, il me semble que l’ouverture sur cette rencontre serait la bienvenue (poser une question, promettre une information…).

Allez, au boulot ! faites vous aider, faites travailler les apprentis professionnels de la chose. Travaillez, travaillez pour que le résultat soit vif, appétissant !

Commentaire(s)

  1. Si vous voulez voir quelques bons CV vidéos : http://redaction.blog.regionsjob.com/index.php/tag/CV vidéo

  2. Merci pour cet article. Je pense que celui qui s’est fait le plus mail à cet exercice est l’un des précurseurs, à savoir Mathieu Vaidis :

    http://www.youtube.com/watch?v=lECuUuWn3kE

    Sinon, merci aussi pour la vidéo de Marie que j’ai trouvée vraiment géniale, car intelligente, douce, et ne pétant pas plus haut que son …

  3. En voilà un autre assez intéressant, et ne venant pas d’un créatif (originel) :

    http://www.dailymotion.com/video/x5z29i_mael-thebault-curriculum-vitae-cv-v_school

  4. Bonjour,
    Je viens de regarder pas mal de CVs vidéo car je trouve l’idée intéressante. C’est une manière originale (bien que risquée) de tenter de se démarquer. Certains en font d’ailleurs encore les frais…
    De tous les CV vidéos que j’ai pu voir je me demande finalement si le CV vidéo n’est pas uniquement destiné aux personnes qui recherchent un emploi dans la com’, la pub’ … tout ce qui touche à la création? Qu’en pensez-vous?
    Imagineriez vous un jeune financier faire un CV vidéo original et se faire recruter? Je prends la fonction financière pour exemple étant donné que c’est le domaine dans lequel je me suis spécialisée. Le CV de Marie Breton par exemple, que je trouve formidablement réussi, aurait-il plu pour un recruteur du monde financier?
    J’ai un petit doute, remarque…peut-être que dans le monde de l’entreprise il aurait pu faire bon effet. Rien n’empêche d’être financier et créatif, non?

  5. J’ai remarqué que sur le site de recrutement de Carrefour, on peut envoyer son CV vidéo. Voilà une entreprise à la pointe du hype !

    Le problème du CV vidéo n’est-il pas sa longueur (et son format ? tous les formats vidéos ne sont pas facilement lisibles). Si un CV se lit en trente secondes, combien de secondes mobilise un CV vidéo. Si le recruteur n’a pas le temps, ce n’est pas forcément une bonne idée.

  6. Je partage complètement le point de vue de la fidèle Tengaar. L’inconvénient de la vidéo, c’est que ça prend du temps, pour ne pas, le plus souvent en dire plus que le CV écrit, classique.
    Aurélie remarque à juste titre que ce sont surtout les gens de communication qui utilisent ce média. C’est alors une démonstration de leur savoir-faire.
    En finances, il faudrait à mon avis, plutôt faire quelque chose qui traiterait du sujet finances, que du sujet Aurélie !
    Une petite démo sur les enjeux clefs de la finance en entreprise, par exemple, sur les points clefs selon vous de ce métier.
    Ou encore un micro-reportage (et même un nano reportage !!) sur votre stage de fin d’études, sur une de vos réalisations ?
    Et si vraiment vous voulez parler de vous, faites parler les autres ça sera moins déplaisant !
    Mais c’est très difficile ! Sortir du « vidéomaton » demande de vraies compétences. A votre place, j’irais demander de l’aide à des étudiants en communication ou en vidéo communication.
    Quant au format, je ne crois pas que ce soit un grave problème, quitte à proposer en même temps (sur le support ou en téléchargement) un logiciel de lecture vidéo gratuit et léger.

  7. La vidéo, c’est une mauvaise pente. Et c’est un média chaud, donc à prendre avec des pincettes.

    En gros, on est une blondasse à fortes poitrines, on a tout à y gagner… C’est pour le film du vendredi soir de RTL9, non. On est un thon, un boud’ à boutons, c’est foutu.

    CEla fait penser à Myspace, où des gens s’exhibent, dans le style photo limites. Il faut savoir s’arrêtet à temps.

  8. On peut aussi considérer le cv video comme une carte de visite, ou mieux, un prétexte à discuter…
    Je viens de trouver celui-ci sur le net, et perso, j’adore…
    http://www.youtube.com/watch?v=-WNOUZ2bDIg

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires