301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx
juin 2008
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Prétentions : quoi dire ?

publié le 13/06/2008 par dans Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, Préparer sa candidature, Salaire

Morgane a fait un commentaire sur le billet « Une lettre de motivation qui soit lue ». Elle demandait quoi dire en matière de prétentions salariale et je lui ai répondu, (je résume) : parlez-en plus tard ! Mais Morgane reprend :

« Ce n’est pas par choix que j’aborde le délicat sujet du salaire, mais par “obligation” : l’entreprise qui propose un poste qui m’intéresse demande CV, lettre de motivation ET prétentions. D’où ma précédente question…  »

Ma deuxième réponse est un peu normande, pardonnez-moi. Je ne crois pas que le fait de ne pas répondre dans votre dossier écrit à la demande de prétentions puisse vous faire éliminer. Mais je ne veux pas vous faire courir ce risque, il y a des gens qui pourraient en faire une question de principe, si le candidat ne répond pas à notre demande, il est écarté, point.
Donc je vous conseille de répondre… sans répondre.
Renvoyez sur les fourchettes de salaires publiées par l’APEC concernant la fonction en question, en prenant évidement les chiffres qui concernent les débutants. Peut-être trouverez-vous aussi une enquête de votre école ou une analyse dans la presse sur votre diplôme ou un qui s’en approche.

Par exemple vous pouvez dire en PS de votre lettre : « concernant la rémunération, je manque de repères personnels et je m’en tiens donc aux fourchettes de salaires indiquées par…. » Si vous ne livrez pas aussitôt ces chiffres, vous n’avez rien dit mais vous avez répondu… Il faudra quand même les avoir le jour de l’entretien !

Si cette pirouette vous paraît trop dure, vous pouvez indiquer les chiffres que vous trouvez.

Si vous voulez faire encore plus sérieux, compilez deux ou trois sources et donnez le résultat avec prudence.

Avantage de cette technique, à utiliser aussi au moment de l’entretien si vous ne pouvez pas ne pas donner un chiffre : on ne peut pas vous reprocher d’être trop gourmand(e) ou pas assez ambitieux(se), ce n’est pas vous qui avancez les chiffres.

Commentaire(s)

  1. Bonjour et merci beaucoup pour ces précieuses astuces, que je découvre seulement (et après avoir envoyé ma candidature, naturellement) mais dans lesquelles je suis heureuse de reconnaître la pirouette que j’ai improvisée pour répondre à cette délicate question. Ouf !!

    J’ai proposé une fourchette en indiquant que je me basais sur les chiffres publiés par l’Apec pour ce type de fonction et selon mon niveau (débutant). Et, pour renvoyer la balle dans le camp adverse, j’ai précisé que j’étais disposée à en discuter avec le recruteur lors d’un prochain entretien.

    La suite au prochain numéro…

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires

301 Moved Permanently

301 Moved Permanently


nginx