janvier 2008
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Ces vilains petits détails

publié le 29/01/2008 par dans A la recherche d'un job, Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, Quel job pour moi?

Je me souviens d’un professionnel du bois que j’avais croisé en Corrèze. Il s’intéressait à la valorisation des résidus de scierie, et notamment à ces briquettes compressées qui brûlent très bien. Il voulait travailler « là dedans ». Bon, pourquoi pas. Mais pour faire quoi ?

-Heu, c’est une affaire d’avenir et c’est important de…
-Oui, mais vous vous voyez travailler où, avec qui ? Faire quoi ?
– C’est à dire, vous savez, on ne pourra pas éternellement consommer du pétrole, et cette filière est très importante pour ma région…
– Oui, mais vous, vous allez y faire quoi, d’où viendra votre rémunération ?
– Je connais bien le milieu du bois, je peux donc aider à promouvoir et à organiser cette filière de valorisation…
– Qui va vous payer ?

Soyons clairs (ici, on est entre nous). Un job, c’est un employeur qui paie pour bénéficier des résultats de votre travail. Il est possible de démontrer que votre apport est nécessaire et qu’il a une valeur. Encore faut-il savoir pour qui, et à quel niveau. Quels gains ? Quels inconvénients évités ? quelles dépenses économisées ? Malheureusement il faut que ça profite directement à quelqu’un, pas à la société en général…

Tout n’est pas économiquement valorisable et c’est le problème de plusieurs domaines, très sexy pour les jeunes diplômés (et pas que pour eux) : écologie, culture et loisirs, technologies émergentes…

En pensant « projet professionnel », c’est, je crois, nécessaire de se rappeler ces vilains petits détails.

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires