mars 2016
L Ma Me J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Voir plus d'archives

Mots-clés

Voir plus de mots clés

Recherche d’emploi, l’importance d’être un stratège

publié le 02/03/2016 par dans Afficher dans Marché, Afficher dans Méthode, Emploi, Préparer sa candidature, Quel job pour moi?

Bonjour

Lorsque je relis nos échanges,  je suis frappé par le fait que l'essentiel n'est, décidément, pas dans les astuces de présentation du CV ou la rédaction de la lettre qui l'accompagne, pas non plus dans les "manoeuvres" de l'entretien.

.

L'essentiel, selon moi, tient à la capacité à prendre en compte l'environnement, la ou les situations, pour parvenir à ses fins. l'essentiel, autrement dit, est dans la stratégie.

.

Je reprends en la simplifiant la définition que Wikipédia donne de la stratégie, au sens économique :

.

"Elle est l'ensemble des méthodes qui maximisent dans un univers […] concurrentiel— c'est-à-dire face à un rival,[…] — les chances d'atteindre un objectif donné malgré les actions de l'autre"

.

L'objectif, trouver un emploi satisfaisant, peut être développé, pour que ses contours en soient plus clairs. Voyez à ce sujet les billets de ce blogs (qui va me payer, pour quoi faire, pourquoi moi) qui traitent de ce sujet, mais aussi ce qui est expliqué sur apec.fr. Je ne suis pas partisan de détailler ce que d'aucuns appellent un "projet professionnel" parce que je crois que ce sont les réalités du monde qui vont nous guider et non une réflexion a priori, mais savoir de quels atouts on dispose, qui on est, comment on travaille et les difficultés qu'on risque de rencontrer ou de générer, oui ,c'est indispensable.

Quelles sont mes situations d'excellence ? celles où je peux donner le meilleur de moi ?

.

La stratégie, c'est ensuite de prendre connaissance de cet "univers concurrentiel" dans lequel vous vous cherchez, et allez trouver, ces situations qui vous donnent l'occasion de développer vos compétences.

Plusieurs services de l'Apec peuvent vous y aider, notamment "Votre Potentiel Marché" , un service à distance pour vous situer par rapport au marché de l'emploi. Et plus globalement, l'accompagnement dont vous pouvez bénéficier avec "clefs d'emploi".

Mais ne perdez pas de vue que toutes les péripéties de la recherche d'emploi, sont au départ marquées par la qualité de la proposition que vous faites à l'entreprise. Bien-sûr l'habileté relative à se présenter aura son importance, mais c'est une technique qu'il faut mettre au service de la compréhension que vous avez (ou non) de l'environnement, de la situation.

.

Si vous savez vous situer par rapport au monde économique, vous saurez quoi dire et comment. Peut-être vous constaterez-vous que vos arguments sont trop faibles aujourd'hui, qu'il vous faut trouver une formation (en alternance, pourquoi pas) pour vous professionnaliser, acquérir des compétences opérationnelles. Mais sans doute découvrirez-vous aussi que vous pouvez dès maintenant rendre service, être contributif.

.

Mais pour s'assurer de faire le bon constat, devoir ou pas reprendre une formation, il faut savoir se situer. Concentrez-vous sur la compréhension de ceux que vous voulez toucher et rendez-compte, dans votre "discours",  de ce que vous avez appris sur eux. Eux, c'est à dire le monde économique, le secteur d'activité.

x———-x

Par exemple, comment pourriez vous vous situer par rapport au secteur  banque et/ou assurance ? Voici ci-dessous quelques ressources, sur ce secteur afin de maîtriser  l'évolution du marché, les principales firmes, les enjeux, les métiers clés , sur ce que font ce que font les "actuaires" , comment faire pour se rendre désirable dans ces secteurs, qui recrutent… Mais vous pouvez trouver les mêmes éléments concernant d'autres secteurs ou métiers.  C'est de cette connaissance du secteur que vous tirerez des arguments. C'est elle qui fera de vous un stratège, et un candidat différent des autres. Un professionnel.

 

Pour peaufiner votre stratégie, observez et analysez aussi l'approche de vos concurrents, si vous le pouvez : leur cv, ce qu'ils disent de leurs études, de leurs stages… Vous pouvez montrer le votre aussi, il ne s'agit pas d'être le meilleur, mais de prendre conscience de ses différences.

 

  • – Les fédérations professionnelles : FBF, FFSA, GEMA (mutuelles d'assurances)
  • – Les observatoires des métiers (y compris celui de l'Apec qui fait l'objet d'un autre lien ci-dessus) : celui de l'assurance  et celui de la banque
  • – les grands organismes de formation comme le  CFPB (banque) ou l'IFPASS (assurance) et les OPCA (financeurs de la formation, ici l'OPCABAIA. Sur ce dernier site vous apprendrez les aides prévues pour les entreprises, les politiques de recrutement et de formation  de la branche…
  • – les principales informations sur le secteur : il y en a pas mal sur les sites des fédérations mais on peut trouver des médias spécialisés, comme par exemple la Revue Banque , la Tribune de l'assurance, l'argus de l'assurance, etc… Vous en trouverez une liste sur le site Guide presse
  • – les blogs ou sites indépendants comme "culture banque"
  • – enfin, la presse générale, la presse économique, vous donnent déjà pas mal d'information si vous l'interrogez avec des mots clefs.
    • Voici le Monde, qui prend nettement un point de vue consumériste quand cherche "assurance", cela donne à voir les débats qui agitent le marché de l'assurance, notamment des personnes,  
    • le Figaro plus généraliste: on y parle aussi de l'assurance chômage, mais aussi du CA d'Axa
    • et les Echos pour ne parler que des plus grands et traditionnels. Vous savez certainement mieux que moi faire fonctionner scoop it ou un concurrent ?

.

Bien sûr si vous devez approcher plein de secteurs, vous serez un peu moins pointus, par manque de temps, mais quand on dit que chercher un job est un job éventuellement à plein temps, ce n'est pas une affirmation en l'air.

Commentaire(s)

  1. Bonjour Jean Marie, 

    J’aime beaucoup lire tes posts car à chaque fois ils me font réfléchir. J’apprécie de plus qu’un directeur de l’Apec ne fasse pas tabula rasa de son passé et qu’il ait le soucis de continuer à conseiller jd et cadres, comme il le faisait au début de sa carrière. 

    Concernant ce post consacré a la stratégie du chercheur de poste, je souscris à ce que tu dis de l’importance de la stratégie dans la réussite d’une recherche d’emploi. J’avais été frappé quand je l’avais découverte par la définition de la stratégie par Wikipedia : elle s’accorde en tout point à la situation du candidat a un poste : ensemble des méthodes, atteinte de l’objectif, univers concurrentiel, rival. 

    Ton idée est que prime l’objectif. Certes le candidat a besoin de se connaître, de connaître en particulier, dis-tu, ses « situations d’excellence ». Mais ce qu’il lui faut comprendre avant tout c’est son environnement, la réalité du monde, le monde économique, connaître le secteur qu’il vise.  C’est cette stratégie de connaissance qui fera du candidat un stratège et qui lui permettra de l’emporter face à ses rivaux. 

    Alors je suis d’accord. Comme je suis d’accord avec l’idée que le projet  professionnel peut risquer d’enfermer la recherche. C’est vrai qu’un objectif permet d’aller « au combat » avec un attirail un peu plus légèr que la lourde armure du projet. Notons au passage que projet comme objectif viennent de deux mots latins « objectum » et « projectum » qui veulent dire strictement la même chose : « lancer un objet devant soi ». La différence alors n’est pas dans les mots mais dans le poids qu’on leur accorde. 

    La seule réserve que j’aurais au final sur ton texte c’est sur ta définition de l’objectif : « trouver un emploi satisfaisant ». C’est faire fi du désir, dont Spinoza a dit bien avant Freud qu’il est « l’essence de l’homme ». Avant tout, je commence toujours par le désir avec les candidats. Car on n’est jamais à l’abri que des désirs professionnels ne soient pas réalisables grâce aux moyens que les candidats mettront en oeuvre pour les réaliser et grâce aux methodes que les consultants de l’Apec leur transmettront pour qu’ils y parviennent. Car il y a un mot qui ne m’a pas échappé dans la définition de Wikipedia c’est le beau mot de méthode. Et connais-tu l’étymologie du mot méthode ? Il vient du mot grec methodos qui signifie « un chemin qui mène au loin ». Et n’est ce pas cela que l’on attend d’un objectif ? Qu’il nous emmène loin, loin….

    Bien à toi

    Jean Christophe 

     

  2. Merci de ton message Jean-Christophe. ( les autres auront compris, Jean-Christophe est un collègue de l’Apec.
    Je souscris à mon tour à tes propos, en écho à des échanges, anciens maintenant .

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires